Mutumbe Mande, vainqueur du « Marathon du cœur »

0
95

Alerte-rouge_red-alert_mitumbe-mande-vainqueur-21-km-hommes2Le « Marathon du cœur » a vécu à Kinshasa. Le dimanche 1er septembre 2013, environ 10.000 personnes ont parcouru les avenues de la capitale pour témoigner de leur soutien aux compatriotes de l’Est victimes des guerres répétées. Sous les auspices de la campagne de collecte de fonds « Alerte rouge », des athlètes professionnels et amateurs, des représentants de nombreux clubs des marcheurs des institutions publiques et privées, de la Police nationale et des Forces armées de la RDC, ainsi que des anonymes et des expatriés, se sont joints à cette activité dont le coup d’envoi a été donné par le ministre des Sports et loisirs, Baudouin Banza Mukalayi. Au finish, c’est le Congolais Mutumbe Mande qui a remporté la palme d’or après avoir parcouru un trajet de 21 km.

En effet, c’est après 1h09’ de parcours que cet athlète a franchi la ligne d’arrivée, suivi d’Alain Nkulu, alors que le célèbre champion, Ilunga Mande, arrivait en troisième position. Chez les dames, c’est Marcelat Sakombi qui est arrivée en tête après 1h32’ de course, suivi de Asani Makaya et de Mbiyavanga Gloria. Gratifiés d’une récompense de 2500 USD par la société Vodacom, qui a organisé cet événement sportif, les deux champions, Mutumbe et Sakobi, ont rendu un vibrant hommage à la campagne « Alerte rouge », en liant les deux poings ensemble au-dessus de leurs têtes, symbole de la solidarité envers les sinistrés des guerres répétitives dans la partie Est du pays. « Je ne vais pas consommer tout mon argent seule ; Autant Vodacom Congo m’a honorée, autant à mon tour, je vais contribuer financièrement pour répondre aux urgences et aux besoins de base identifiées de mes compatriotes de l’Est victimes de la guerre… », a indiqué Marcelat Sakobi.

Quant au ministre Banza Mukalayi, il a salué l’engouement populaire pour cette cause nationale dont le mérite est de sensibiliser aujourd’hui le monde entier sur le drame humanitaire qui frappe le pays. Parmi les bénéficiaires de cette opération, on cite les centres spécialisés d’encadrement des femmes dont celui du Dr Mukwege et du Dr Lusi de Heal Africa. Il encourage ainsi les autres entreprises à emboiter le pas à Vodacom.

Il convient de noter que le «Marathon du cœur» a été rehaussé de la présence de Lord Michael Hastings, administrateur de la Fondation du groupe Vodafone, qui a eu l’honneur de lancer le coup d’envoi de la course libre et marche de 5 km.

            Pour rappel, cette campagne « Alerte rouge », organisée au bénéfice exclusif des déplacés internes congolais vivant dans les camps, permet de collecter des fonds via des SMS envoyé à partir de son mobile, M-PESA, ou en effectuant un virement bancaire. Les statistiques récoltées par le HCR en 2012 montrent une augmentation alarmante de la fréquence des actes de violence contre les femmes et les filles. Les cas de violences sexuelles dans le Nord-Kivu sont passés de 4.689 en 2011 à 7.075 en 2012. Le HCR estime que le nombre réel est encore beaucoup plus grand.

Melba Muzola

LEAVE A REPLY

*