Mukwege, lauréat du prix Médecins pour les droits de l’homme 2015 à New York

0
100

Dr_MukwegeEncore une fois, Docteur Denis Mukwege vient  de recevoir un prix international pour le travail qu’il est en train de faire à l’hôpital de Panzi qu’il a fondé en 1999  et où il travaille avec toute son  équipe pour  redonner de l’humanité aux  nombreuses femmes et jeunes filles victimes de viols. Il vient ainsi  de recevoir  à New York, aux Usa,   le prix « Médecins pour les droits de l’homme » de l’année 2015, qui lui a été remis pour son dévouement dans les  soins qu’il apporte aux victimes des violences sexuelles en République Démocratique du Congo ainsi que pour son  courageux plaidoyer afin de mettre fin à la pratique du viol dans les conflits. Cette récompense  lui a été décernée par Médecins pour les droits de l’homme (physiciansforhumanrights, PHR), une organisation de plaidoyer basé à New York qui utilise la science et la médecine pour arrêter les atrocités de masse et de graves violations des droits humains.

Au cours de cette cérémonie d’hommage au médecin congolais, Donna McKay, le directeur exécutif de PHR, a déclaré que  Dr. Mukwege incarne les idéaux les plus élevés de la profession médicale. Elle a reconnu que  «le Dr. Denis Mukwege a consacré sa vie à travailler pour le compte d’autrui et au plaidoyer en faveur des femmes du Congo et pour faire progresser les droits humains des peuples opprimés dans le monde entier. Elle estime en outre que  ses efforts inlassables et son leadership inspirent les défenseurs des droits humains à travers le monde et contribuent à  construire une résistance vitale contre les violations des droits de l’homme.

En remettant le prix au Dr Mukwege PHR, Stephen J. Rapp, ambassadeur itinérant pour les questions de crimes de guerre au Bureau de la justice pénale mondiale du Département d’Etat américain, a indiqué  que  malgré ce qui amène la plupart des femmes et des filles à l’hôpital de Panzi, il y a toujours une lumière dans leurs visages, une lumière générée par la confiance et l’espoir. Parce que ces femmes savent que leur médecin est non seulement capable de leur fournir des soins médicaux et émotionnel mais il continue à se battre afin  que  la justice leur soit rendue  pour ce qu’elles ont vécu.’’ Ce qui est, selon le Dr Mukwege, une partie principale de la réparation qui contribuera à la guérison de ces patients

La lutte du Dr Mukwege pour la justice  résonne aujourd’hui au-delà de sa RDC natale à des endroits comme la Syrie, où la violence sexuelle est un élément déterminant du conflit aujourd’hui.»

Les quelque 350 invités qui ont participé  à ce dîner étaient des dirigeants de la philanthropie, de la santé publique, et des communautés médicales. Ils ont été rejoints par de hautes personnalités comme Chelsea Clinton et son mari Marc Mezvinsky, le magnat des médias Mortimer Zuckerman, l’auteur et activiste des droits de l’homme Andrew Solomon ainsi que Lynn Nottage. L’événement a été animé par le vétéran journaliste Charlie Rose.

Signalons que Dr Mukwege partage  ce  prix avec le philanthrope George Soros, fondateur et président de l’Open Society Foundations.

VAN