Muamba et Okoto préparent la réunion de Kampala

0
81

Francois-mwamba1François Muamba Tshishimbi, coordonnateur du Mécanisme National de Suivi des accords conclus par la RDC(MNS), dont l’Accord de paix d’Addis-Abeba, et Jean-Charles Okoto, ont fait hier mardi 17 février 2015, le point en rapport avec les différentes résolutions arrêtées lors de la 2ème réunion d’évaluation contradictoire avec le groupe des Envoyés spéciaux. Cette séance, convient-il de rappeler, a permis de mettre sur pied une commission mixte RDC-Ouganda-Communauté internationale afin de fixer les modalités pratiques pour mettre définitivement fin au dossier du rapatriement des ex-M23. « S’agissant de l’organisation de cette mission à Kampala, nous avons appris que le gouvernement ougandais est en séminaire comme le nôtre, la perspective de cette réunion se situe donc la semaine prochaine… », a annoncé François Muamba.

Faisant noter, pour sa part, qu’il était obligé de venir visiter le coordonnateur du MNS, Jean-Charles Okoto a confirmé qu’ils ont fait le tour d’horizon de certaines situations, notamment celle des ex-M23, dont 703 éléments ont été amnistiés. « Nous avons conjugué les efforts ensemble avec le gouvernement congolais afin de pouvoir terminer cette histoire. Dernièrement, avec le coordonnateur, nous avons effectué un voyage à Kampala afin de faciliter l’évacuation du premier groupe, et à ce sujet, il fallait aussi faire une évaluation. Sans oublier le dossier des biens spoliés par les forces du M23, là aussi je crois que lors de la Commission mixte avec les Ougandais ici à Kinshasa, nous avons fait état de cette situation. Enfin, nous avons également parlé de jeunes gens arrivés à Kamina… », a rapporté le diplomate.
Somme toute, a-t-il appuyé, son entrevue avec le numéro 1 du MNS avait pour objectif d’étudier ces questions et trouver les meilleures solutions. « Je dois souligner que les avancées obtenues par le MNS sont beaucoup appréciées par le ministre ougandais et son gouvernement. Si tout va bien, la semaine prochaine, nous allons nous retrouver avec la Monusco à Kampala », a indiqué Jean-Charles Okoto.
Pour rappel, le coordonnateur national du Mécanisme national de suivi de l’Accord d’Addis-Abeba, François Muamba, avait déclaré, le mercredi 11 février 2015, que le dossier «ex-M23 » serait bientôt clos. A l’issue de la rencontre avec les envoyés spéciaux internationaux pour les Grands Lacs dont Saïd Djinnit, l’ambassadeur de l’Ouganda ainsi que le chargé de mission à l’ambassade du Rwanda en RDC, il avait annoncé qu’il a été décidé qu’une délégation mixte RDC-Ouganda-Communauté internationale se rende en Ouganda « de manière à clarifier définitivement cette question de savoir qui est Congolais, qui veut rentrer au Congo, qui souhaite poursuivre son séjour en dehors de la RDC». « Et je dis aux Congolais que dans quelques semaines, ils apprendront la bonne nouvelle. On n’entendra plus parler ni de l’ex-M23, encore moins de Naïrobi car ces sujets-là auront été clôturés», a assuré François Muamba.
Tshieke Bukasa