Motema Pembe et V.Club de Kinshasa en 8èmes de finale

0
25

L’AS V.Club et le DC Motema Pembe de Kinshasa se sont qualifiés, samedi, pour les 8èmes de finale de la 7ème Coupe de la Confédération.

Le premier cité a battu au stade des Martyrs, à Kinshasa, la Panthère du Ndé (3-2) avec une entame de match parfaite, Alfred Mfongang (13ème seconde) lobant le gardien Mamadou sorti tardivement de sa cage.  Le forward de pointe d’origine camerounaise (21ème) conclue un excellent débordement de son partenaire, l’ailier droit gabonais Romaric Rogombe, subitement ressuscité, pour le 2-0 au profit de l’AS V.Club. Alors que la qualification semble acquise d’autant plus que les hommes du Département du Ndé ne démontrent rien en pratiquant le hourra-football, leur avant-centre Kako (39ème) profite d’un flottement pour réduire le score. Basculé peu après, le referee ne s’en préoccupe pas en laissant poursuivre la partie. D’ailleurs, le stopper Chouba (42ème) récolte un deuxième avertissement et retourne dans les vestiaires.

Mais, l’arrière axial Pambani ressent des douleurs de son déboîtement de la clavicule droite, contracté contre le BC ATT Sport (5-1), le mardi 30 mars, au championnat de l’EPFKIN. Ntela et Niemba, comme à leur habitude, mélangent les genres en courant plus qu’ils ne coordonnent les mouvements des leurs dont ils compliquent la tâche par leur manque de clairvoyance.  Eric Bokanga essaie de suivre la voie tracée par Rogombe. En toute évidence, il est loin du bonhomme qui enthousiasmait les stades, l’année passée. Le staff technique s’y mêle en opérant des changements qu’il doit falloir expliquer sérieusement à froid, dans les prochains jours. D’abord, le lourd stopper Mampuya (50ème) prend la place de l’avant-centre de soutien Matadi. Poste par poste, Dikasa (64ème) contre Bokanga. Ensuite, plus tard, le colosse avant-centre Mbangi Ndaya (78ème) celui de Pambani. Entre ces actes, la défense congolaise, comme frappée d’apathie, est mise hors de position avec la grosse erreur de jugement du portier camerounais Lukong sur une longue transversale de la droite vers la gauche et sur laquelle l’ailier gauche de Panthère du Ndé effectue une reprise de la tête et remet la pendule à l’heure, 2-2, dans un stade ébahi. La hantise apparaît dans les rangs de l’AS V.Club qui s’était fait remonter la même avance avant de perdre, 2-3, devant l’US Filas en Super-Coupe de la LIFKIN (Ligue de football de Kinshasa) et le FC Les Stars au championnat de l’EPFKIN (Entente provinciale de football de Kinshasa).Dans l’entrejeu,  Ntela  et Niemba s’épuisent en se marchant sur les pieds et en opérant près de leur rectangle. Sevrés de bons ballons, la ligne d’attaque ne sait souvent par quel bout prendre la rencontre.

L’élimination se précise, avec les deux buts réussis à l’extérieur par Panthère Sportive du Ndé (1-1 à l’aller à Yaoundé). Le quatrième arbitre, le Congolais Kankonde, lève la plaque qui indique 4 minutes à récupérer. Le temps de retourner à sa table, dans un rectangle surpeuplé, Mfongang exécute du gauche un tir à ras du sol que personne n’arrête pour le troisième but de l’AS V.Club qui la propulse en 8èmes de finale où l’attend Enyimba du Nigeria.

L’exploit est à chercher du côté de Libreville où le DC Motema Pembe a plongé dans le deuil les spectateurs venus soutenir, au stade Omar Bongo, la formation militaire gabonaise du Football Canon 105, auteur d’un prometteur nul, 0-0, ramené de Kinshasa, deux semaines auparavant. Tshilembi (62ème) s’est constitué en Moïse en inscrivant l’unique but de la partie. Cette importante réalisation propulse le club vert-blanc-rouge kinois en 8èmes de finale où l’adversaire a pour nom l’AS Fan du Niger.

SIKI NTETANI MBEMBA

LEAVE A REPLY

*