MOIS DE LA FEMME : PASCO, des professionnelles du sexe dépistées

0
143
Pour clôturer le mois dédié à la femme en beauté, conformément à ses objectifs, l’Ongd PASCO (Parlons Sida aux communautés) a échangé avec des professionnelles du sexe, une des populations clés de son action, le samedi 26 mars 2016 à l’espace «Bonbon sucré» dans la commune de Bumbu, en compagnie de ses partenaires du PNMLS, PNLS, Cordaid, avec l’appui financier du Fonds Mondial. Cette journée de sensibilisation avait pour but d’amener cette catégorie de la population à se faire dépister volontairement du VIH/SIDA afin de connaître son état sérologique pour se protéger et protéger ses partenaires. Mais aussi, les encourager à utiliser des préservatifs pour des relations sexuelles protégées et de ce fait, franchir ensemble le pas pour l’égalité des sexes, facteur de paix et de développement durable,  pour un monde 50-50 d’ici 2030.
Après ce moment de sensibilisation sur le bien-fondé du dépistage et de l’utilisation du préservatif à travers une pièce théâtrale exécutée par le groupe Tam-tam d’Afrique, les professionnelles de sexe présentes sur le lieu, se sont livrées tour à tour à ce exercice de dépistage rapide, où ils ont pris connaissance de leur état sérologique juste 5 minutes après le test.
         Comme l’a fait savoir Michel Lay, la prévalence du Sida est très élévée dans la catégorie de la population clé composée des professionnelles du sexe, des homosexuels (hommes faisant des rapports sexuels avec les hommes, des usagers de drogue intra, des transgenres), que la prévalence du SDA est très élevée avec 6,7%, contrairement à la prévalence au sein de la population générale qui tend à la baisse avec actuellement 1,2%. Raison pour laquelle, a-t-il fait savoir, Pasco avec Cordaid et le Fond mondial ont décidé de cibler cette catégorie de personnes pour mener leurs actions de prise en charge afin d’arriver à réduire l’infection du VIH sur toute l’étendue du pays. 
         Après ce test de dépistage rapide, Michel Lay a expliqué que toutes les personnes dépistées séro- positif, seront immédiatement prises en charge par le Centre IST Victoire, qui est un des trois centres conviviaux (centre IST Bwanya et IST Matonge) appuyés par PASCO et où ces dernières vont recevoir des soins (médicaments) gratuitement. 
         Signalons qu’après cette rencontre, l’équipe de PASCO et de ses partenaires, se sont ensuite rendu à Matonge au niveau du couloir Madiankoko, où ils ont répété le même exercice à l’intension d’autres professionnelles de sexe et des msm 
                                                                              Myriam Iragi