Mobilisation contre l’arrestation de deux journalistes à Kisangani

0
64

 

L’Union Nationale de la Presse du Congo/section de la Province Orientale annonce avec regret  à tous les professionnels des médias de la ville de Kisangani  l’arrestation à la police de renseignement (DRAS) depuis mercredi 09 mai 2012 vers 17h30’ des journalistes Sébastien Mulamba et Mbuyi Mukadi du journal  Kisangani News. 
L’UNPC/P.O s’est entretenue avec ces deux confrères au commandement ville de la police. Ils ont indiqué avoir été roués des coups par la police au moment de leur arrestation, menottés et conduits à la DRAS comme des vulgaires citoyens. Ils ont en outre indiqué qu’ils sont poursuivis pour avoir publié un article mettant en cause l’honorable député national Alphonse Awenze Makiaba, l’élu de Kisangani. L’UNPC/P.O constate malheureusement que cette arrestation intervient avant même la publication du droit de réponse remis par l’avocat conseil de l’honorable précité à la rédaction de ce journal. 
Pendant ce temps, l’UNPC/P.O s’inquiète et dénonce vigoureusement la manière dont ces deux confrères ont été arrêtés. Pour mémoire, Sébastien Mulamba et Mbuyi Mukadi ont été appelés par un point focal de l’honorable député national Alphonse Awenze Makiab, pour leur remettre un article à paraître dans la nouvelle publication de Kisangani News. A peine arrivés au lieu de rendez-vous, des policiers les ont encerclés puis arrêtés sur présentation d’une simple convocation et conduit à la police DRS située sur l’avenue des Erables dans la commune Makiso.
  L’UNPC/P.O condamne fermement la procédure ayant conduit à cette arrestation. Elle  soutient qu’une invitation expédiée vers 17 heures ne peut en aucun cas autoriser l’arrestation d’une quelconque personne et, au delà des heures de service.
L’UNPC/P.O constate que l’audition de nos confrères a eu lieu le mercredi 09 mai 2012 vers 20 heures dans un bureau sans électricité et sans la présence des avocats des personnes poursuivies et en l’absence du plaignant ou de son représentant. 
  Tout en demandant à la justice de faire son travail, l’UNPC /P.O prie instamment les autorités locales de prêter une attention soutenue et d’user de leur sagesse légendaire pour le dénouement heureux de ce dossier qui oppose à peine  l’honorable député national Alphonse Awenze Makiaba, l’élu de la ville Kisangani à la presse. Chacun y trouvera son compte.
  En définitive, l’UNPC/P.O dénonce et condamne avec la dernière  énergie la manière dont les éléments de la police en général et en particulier ceux de services spécialisés procèdent à l’arrestation des journalistes dans la ville de Kisangani. 
 
Ainsi fait à kisangani, le 10 mai 2012
  
Pour l’UNPC/P.O
 
Norbert KISANGA 
 
Secrétaire

LEAVE A REPLY

*