Mme Nedelcheva a visité les bureaux de vote de Saint Georges

0
30

La chef de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne et membre du parlement européen, a effectué hier lundi, une visite du centre de vote de l’école primaire Saint Georges de Kintambo, en compagnie de quelques membres de son équipe d’observateurs européens.

Mme Mariya Nedelcheva s’est rendue personnellement compte du bon déroulement des opérations des scrutins et de l’engouement des électeurs devant les bureaux de vote.

Aux journalistes qui l’ont abordé à cette occasion, elle a tenu à rappeler les principes de sa mission qui sont notamment, la neutralité, l’impartialité, l’objectivité et la non interférence dans les scrutins. En outre, elle a indiqué que sa mission n’a et ne soutient aucun candidat.
Cette mission qui a reçu mandat du parlement européen pour observer cette étape cruciale des élections présidentielle et législatives, pour la consolidation du socle démocratique, le renforcement de l’Etat de droit et le respect des droits humains, a déployé ses observateurs sur le terrain, afin de suivre au jour le jour, l’évolution du processus électoral et d’en rendre fidèlement compte.

Signalons que la Mission d’observation électorale de l’Union européenne compte 147 observateurs provenant de 27 Etats membres, ainsi que du Norvège, de Suisse et du Canada.
L’équipe cadre de cet organisme, est constituée de neuf experts qui analysent tous les aspects du processus électoral, sous la direction de la chef de la mission Mme Nedelcheva.

46 observateurs long terme sont déployés à travers les 11 provinces de la république démocratique du Congo, tandis que 72 observateurs court terme renforcent ce dispositif, et 20 observateurs locaux court terme recrutés au sein des missions diplomatiques européennes en poste à Kinshasa.
A la question de savoir quels sont les objectifs de sa mission, Mme Mariya a indiqué qu’il s’agit de présenter une évaluation précise et détaillée du processus électoral, conformément au cadre juridique national et régional, ainsi qu’aux normes et traités internationaux ratifiés par les hôtes. L’objectif est notamment de promouvoir la démocratie et les droits de l’homme, de proposer un rapport final avec des recommandations utiles pour l’amélioration des processus électoraux futurs et de renforcer le climat de confiance, grâce à la présence des observateurs.

Mme Mariya Nedelcheva qui est parlementaire européen de nationalité bulgare, est membre de l’assemblée parlementaire paritaire ACP – U.E. Elle a notamment dirigé dees délégations des parlementaires européens en Tanzanie, au Soudan et au Nigeria.
Le 30 novembre, elle présentera la déclaration préliminaire de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne sur l’observation faite depuis les préparatifs de la campagne électorale au déroulement du scrutin et de la période post-électorale.
Ce rapport préliminaire fera également état de l’observation faite le jour des élections, de l’ouverture à la clôture des bureaux de vote, en passant par le décompte des voix et la promulgation des résultats.

J.R.T.

LEAVE A REPLY

*