MLC : mémorandum des députés et sénateurs au Secrétariat Général

0
93

Nous soussignés, Elus et Hauts Cadres du Mouvement de Libération du Congo (MLC), membres des Fédérations disséminées dans toutes les Provinces de la République,

1. Avons l’honneur et l’avantage de saluer le Président National de notre Parti, Jean-Pierre BEMBA GOMBO, injustement arrêté et détenu pour des raisons politiques à La Haye. Qu’il veuille trouver ici, l’expression de nos sentiments de solidarité et de notre espoir de voir la CPI lui rendre justice dans les meilleurs délais ;

2. Rendons un vibrant hommage à l’ensemble de la Direction nationale, aux Responsables des Fédérations, aux Cadres et aux Militants du Parti, pour le courage, la détermination et l’abnégation dont ils ont fait montre durant les cinq années d’opposition au régime en place qui viennent de s’écouler, dans des conditions matérielles extrêmement difficiles et dans un environnement politique et sécuritaire très hostile. Toutes ces femmes et tous ces hommes ont le droit légitime d’être fiers du travail accompli. En effet, c’est grâce à eux qu’aujourd’hui le MLC est resté somme toute un bloc uni, et qu’il continue à porter l’espérance de la Nation pour une alternance politique dans le pays, synonyme d’un lendemain meilleur pour notre Peuple;

3.Affirmons que, de par les Textes qui le régissent, son Projet de Société, la qualité de ses Cadres et leur appartenance à toutes les Régions de la République, l’histoire de son combat contre la dictature et pour le progrès dans tous les domaines, ainsi que, de par son ancrage dans la population, attesté notamment par les résultats obtenus lors des élections générales de 2006, le MLC est une institution dont le destin se confond avec celui du Peuple congolais tout entier, au-delà de celui de chacun des membres qui composent ce Parti ou qui le dirigent ;

4. Constatons malheureusement, que bien qu’arrivée à bon port et en état de prendre part à la nouvelle compétition électorale prévue par la Constitution pour se tenir au mois de septembre 2011, la machine MLC donne des signes inquiétants de grippage, qui rendent les Cadres perplexes et qui désorientent notre base électorale.  En effet, en cette fin du mois de mars 2011, aucun acte majeur susceptible de placer le Parti en ordre de bataille pour les prochaines élections n’a encore été pris, conformément aux Statuts;

5. Rappelons que parmi ces actes, il en est un qui revêt un caractère crucial. Il s’agit de la tenue du deuxième Congrès du Parti. La convocation de cette Instance du Parti est en outre rendue d’autant plus urgente que, non seulement les mandats de la Haute Direction conférés le 29 février 2006 par le premier Congrès du Parti sont arrivés à échéance (Stat. Art 28, 44), qu’il appartient à cet Organe de désigner les Candidats du Parti à tous les niveaux, y compris à l’élection présidentielle (Stat. Art 28), mais aussi que, pour être valablement convoqués, les participants au Congrès doivent recevoir leurs invitations, mentionnant l’ordre du jour, deux mois avant la date retenue (R.I. Art. 47) ;

6. Invitons le Secrétariat Général à prendre instamment la mesure du temps et des circonstances, en convoquant le Collège des Fondateurs, Organe statutaire habilité à agir en pareil cas. A notre humble avis, il s’agira pour les Membres du Collège des Fondateurs:

a. De constater l’empêchement du Président National (Stat. Art. 24, 46, 48) et l’exercice de toutes les attributions liées à cette haute charge par le Président ad intérim (Stat. Art 48) ;

b. D’adresser toute recommandation utile au Bureau Politique, en rapport avec le choix des Candidats du Parti à tous les niveaux (Stat. Art 24) ;

c. De recommander instamment au Président ad intérim de convoquer une réunion extraordinaire du Bureau Politique, en vue de déclencher, le plus rapidement possible, le processus devant permettre au MLC de jouer pleinement son rôle de Parti phare et de locomotive de l’Opposition.

AVEC DIEU NOUS VAINCRONS !

Fait à Kinshasa, le 30 mars 2011

Les signataires
Députés et sénateurs

Gaston NKOLE TSHIMUANGA
Angélique MILEMBA
Lajos BIDIU NKEBI
Denis KASHOBA
Jean-Paul POND KAYAMB
Jean-Pierre TSHIMANGA-BUANA
Alex KANDE
Michel KUMALUTA SHANGU
Emmanuel KUTONDA
Benjamin MUAMBA MULUNDA
Hippolyte MUSEMA MAMBAKILA
Fulbert KUNDA K. MILUNDU
Fifi MASUKA SAINI
Elvis MUTIRI WA BASHARA
Remy MUSUNGAYI
Anaclet DIKUYI MUBOYAYI
Albert M’PETI
Jacques SIMA KRULIKIEMUN
Jacques KATALAYI M’BURU BALO
Cyrille MBUEBUE KASEU
Faustin KAMBALA ILUNGA
Didier MUDIZO MUSENGO
Dominique KABENGELE

LEAVE A REPLY

*