Mise au point de la délégation syndicale de l’administration des Finances

0
88


A la suite des déclarations tapageuses orchestrées à longueur des journées par Monsieur MUFWENGE KAPAY, agent à la Direction des Ressources Humaines, qui par celles-ci cherche malencontreusement à faire croire, à qui veut l’entendre qu’il y a violation du Communiqué de la Présidence de la République par les Autorités de l’Administration des  Finances.

De prime à bord, nous faisons savoir à l’opinion que le Ministre des Finances est dans le processus de la réforme qui remonte depuis les années 2010, lequel processus motivé par la Loi relative aux Finances Publique et la Loi portant statut des Agents de carrière et des services publics de l’Etat.

Par rapport à ce processus, et à la suite des plusieurs négociations entre l’intersyndicale des Finances et le banc employeur (Ministre des Finances), un protocole d’accord fût signé en date du 15 décembre 2013 à la suite duquel un nouveau cadre organique a été signé par Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique en date du 13 août 2017.

La conséquence logique est que Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances HENRY YAV MULANG dans ses prérogatives, venait de briser les carcans en signant, 30 ans après une mise en place générale en date du 23 novembre 2018, car la dernière mise en place générale date de l’année 1989, mettant ainsi définitivement fin au régime des intérimaires qui a élu domicile au sein de l’Administration des Finances.

Ce nouveau cadre organique a créé des nouvelles structures. Quoi alors de plus normal que de procéder à l’installation de ces structures qui n’a rien à voir avec le communiqué de la Présidence de la République qui date du 25 janvier 2018 que, par notre entendement n’a  aucun effet rétroactif.

Signalons en passant que, comme toute oeuvre humaine ne manque pas d’imperfections, c’est pour cela qu’une commission est mise en place pour traiter de tous les recours des Cadres et Agents; voie administrative autorisée en vue de résoudre tous les cas, soit d’omission ou toutes autres erreurs. Ce dont nous demandons l’accélération de l’examen de leurs dossiers en vue de mettre fin à tous les recours.

En notre qualité des Délégués Syndicaux élus de l’Administration des Finances, nous demandons et encourageons Monsieur le Secrétaire Général aux ‘Finances à continuer l’installation de toutes les structures en vue de rendre effectifs le nouveau cadre organique et la mise en place générale signée à la grande satisfaction de plus de quatre vingt dix-huit pourcent des Cadres et Agents de l’Administration des Finances, contrairement aux déclarations malveillantes de Camarade MUFWENGE KAPAY, qui n’a ni qualité, ni droit, d’engager la Délégation Syndicale de l’Administration des Finances, moins encore les Agents et Cadres de cette Administration.

Il règne ainsi un climat de paix au sein de l’Administration des Finances gage d’un travail bien fait et d’un rendement plus que satisfaisant.

Le Président

TANDU SAVA

6/02/2019

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •