Mis en service d’un nouveau transformateur/SNEL à Bandal

0
57
Le ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité, Bruno Kapanji Kalala, a mis en marche un puissant transformateur au Poste Haute Tension/Lingwala, dans la commune de Bandalungwa. Cette cérémonie s’est déroulée hier mardi, 26 juin 2012, sur ce site, devant plusieurs membres du gouvernement et des responsables de la Société Nationale d’Electricité (SNEL).  Ce transformateur, payé sur fonds propres de la SNEL, à la hauteur de 2.300.000 dollars américains, entre dans le cadre des actions phares du Programme de 100 jours décidé récemment par le gouvernement Matata Ponyo. Il est destiné à remplacer un vieux transformateur, installé sur ce site depuis 1972 et qui, pendant ses 40 ans, a connu des avaries diverses ayant obligé les autorités de la SNEL à recourir aux délestages.
 Ce vieux transformateur alimentait en énergie électrique toute la partie ouest, centre et nord de la Ville-Province de Kinshasa, à savoir les communes de la Gombe, Barumbu, Kinshasa, Lingwala,  Kalamu, Kasa-Vubu,  Ngiri-Ngiri, Selembao, Bandalungwa, Makala, Kitambo et Ngaliema. C’est dire l’importance que le gouvernement attache à cette station pour soulager des milliers de ménages dont les activités économiques, professionnelles et commerciales ont souffert des délestages.
Prenant la parole après avoir appuyé sur le bouton de commande et mis le transformateur en marche, Bruno Kapanji a souligné l’effort consenti par la Snel et le gouvernement en investissant dans ce transformateur pour mettre les Kinois à l’aise.
 
Il a demandé un comportement civique à tous les Congolais en général et Kinois en particulier : que des vols de câbles cesse ; que chacun se sente responsable du bonheur de tous, que chaque ménage paye ses factures de consommation, non seulement de l’électricité mais aussi de l’eau pour garantir d’autres investissements et d’autres renouvellements des infrastructures pour la desserte en eau et électricité. Un tel comportement facilitera largement la mission du gouvernement pour investir dans d’autres coins de la République qui manquent ces services. 
Dans son mot d’introduction, le directeur général de la SNEL, Eric Mbala, a noté que la puissance mise en service remplaçait l’ancien transformateur devenu vétuste et ne fonctionnant qu’à concurrence de 80% de sa capacité. C’est ainsi que pour appuyer la révolution de la modernité, la Snel a consenti cet investissement qui va, a-t-il dit, contribuer à désengorger en énergie électrique, principalement les communes de la Gombe, Barumbu, Kinshasa, Lingwala et Kalamu. Enfin, pour son installation, des ingénieurs ont dû travailler d’arrache-pied pendant trois semaines.
 
SAKAZ

LEAVE A REPLY

*