Le ministre des Finances signe trois accords avec la BM

0
255

Henri Yav Mulang, ministre des Finances, et Ahmadou Moustapha Ndiaye, Directeur des opérations de la Banque Mondiale en RDC, ont signé trois accords de financement le lundi 12 juin 2017. Chiffrée à 280 millions de dollars américains, la ligne de crédits à la disposition du gouvernement congolais devrait servir aux réformes et au rajeunissement de l’Administration publique à la hauteur de 45 millions de dollars, au Projet d’Accès et d’Amélioration des Services Electriques (PAASE) pour 145 millions de dollars américains et au Projet de Développement Urbain (PDU) pour un montant de 90 millions de dollars américains.

Comme témoins privilégiés de l’événement, il y avait les ministres de
la Fonction publique, de l’Energie et de l’Urbanisme.
Selon le ministre des Finances, «  ces accords de financement
s’appuient sur deux instruments, à savoir le « don » pour le montant
de 163 millions et le « prêt » pour un total de 117 millions, le prêt
étant accordé aux conditions standards de l’IDA 17, à savoir avec une
maturité de 38 ans, incluant 6 ans de période de grâce, et un taux
d’intérêt de 0,5%. Le premier projet, indique-t-il, vise
l’amélioration de la capacité de gestion des ressources humaines ainsi
que le rajeunissement du personnel de l’administration publique. Des
formations des fonctionnaires à mi-carrière sont envisagées.
S’agissant du second projet, il est question d’accroître l’accès des
populations à l’énergie électrique dans des zones préalablement
ciblées à Kinshasa et dans le Nord-Urbangi et d’améliorer la qualité
des services électriques. Dans ce secteur, des partenariats avec les
privés seraient particulièrement mis en œuvre. La création d’un Fonds
d’Electrification est à l’ordre du jour, en vue de financer des
sous-projets prioritaires, commercialement non viables.
Il est prévu, à ce sujet, la création et la mise en service prochaine
de l’Agence Nationalie des Services Energétiques en milieu rural
(ANSER) et l’Agence de Régulation de l’Electricité (ARE).
Enfin, le troisième projet concerne l’amélioration des services de
base et de la gestion des entités urbaines dans 9 villes du pays :
Bukavu, Kalemie, Kikwit, Kindu, Matadi, Mbandaka, Goma, Kisangani et
Kolwezi. D’autres villes pourraient être éligibles au projet si les
résultats des projets en cours sont positifs.
Kimp