Ministère des Hydrocarbures : le bateau « Tilapia » de la Cohydro reprend service

0
70

Après deux ans d’immobilisation (2008-2010) dans un chantier naval pour être réhabilité – parce que devenu très vétuste pour naviguer après plus de trente ans de services rendus – le pousseur « Tilapia » de la Congolaise des Hydrocarbures (Cohydro) a été officiellement remis à flot, le 30 août dernier. Célestin Mbuyu Kabango, ministre des Hydrocarbures a parrainé cette remise à flot qui s’est déroulée dans un quai situé dans la commune de Ngaliema. Les ministres de Transport et voies de communication et de la Culture et Arts ont aussi rehaussé de leur présence, cette manifestation.

          Prenant la parole à cette occasion, Célestin Mbuyu Kabango a félicité le Conseil d’Administration et le Comité de gestion de la Cohydro, spécialement le chargé des missions, Alex Mutombo Tshibungubungu, pour son management clairvoyant et constructif, sans oublier tous les cadres et agents qui ont, par leur grandeur et patriotisme, consenti des sacrifices pour soutenir la vision de leur dirigeant pour aboutir à ce résultat. Pour lui, Cohydro a donc compris qu’il fallait s’intégrer dans la vision de grandeur d’un Congo grand, riche et prospère, tel que le veut le Président de la République. 

Désenclaver l’arrière-pays 

          Le ministre signale qu’au jour d’aujourd’hui, l’arrière-pays n’est pas suffisamment ravitaillé en produits pétroliers. La mise à flots du pousseur Tilapia va, selon lui, contribuer à améliorer la desserte en produits pétrolier par voie fluviale ; et l’impact économique de cette action n’est pas à démontrer : en effet,  associé aux deux autres pousseurs que la Cohydro possède, Tilapia va contribuer à charrier des produits aux villes et centres riverains qui ont besoin de l’énergie pour se développer et s’intégrer dans le circuit national. A partir de ces villes et centres, d’autres agglomérations situées sur la terre ferme, pourront bénéficier à leur tour des produits pétroliers et se développer avec un effet d’entrainement dans tous les secteurs sociaux.

          Dans son allocution de circonstance, le chargé de missions a.i. de la Cohydro, Alex Mutombo Tshibungubungu a reconnu le caractère particulier de la manifestation, du fait que la flotte de son entreprise s’est enrichie d’une unité fluviale, M/S Tilapia, re-motorisé et caréné, pratiquement remise à neuf et devenue de loin plus performante qu’avant. Il a souligné  que le vieillissement de ce bateau avait considérablement réduit sa rentabilité, entamant ainsi gravement la capacité de Cohydro à approvisionner l’arrière-pays et à aider d’autres sociétés de la profession à fournir des produits pétroliers à l’intérieur du pays. A la fin, il s’est adressé au sens de responsabilité de son personnel pour que ce bateau soit bien géré. La fiche technique du bateau, présentée par l’Administrateur directeur technique, mentionne une longueur de 33,50m ; une largeur de 12m et un creux de côté de 2,00m.

          A l’issue de la mise à flot, les invités ont été conviés à une randonnée fluviale qui les a conduits au port de S.E.P., à la Gombe.

SAKAZ

 

LEAVE A REPLY

*