Ministère de la Santé : le «Wash» décidé à consolider son partenariat avec Caritas-Congo

0
19

caritas Congo_0Un programme du ministère de la Santé Publique mis en œuvre par la Direction 9 et coordonné par Dr Benjamin Mavar, le Wash (eau, hygiène et environnement) tient, cette année, à consolider son partenariat avec Caritas –RDC.

            D’après son coordonnateur national, Dieudonné Banza, le Programme compte dresser un état des lieux du Wash dans les treize diocèses partenaires ayant participé à l’atelier national d’appropriation de la stratégie Ecoles et villages assainis, atelier organisé du 27 au 30 janvier, au Centre d’accueil Caritas, dans la commune de Barumbu. Cet état des lieux, a-t-il précisé, va permettre à son organisation de mener une analyse des risques programmatiques, techniques, financiers et logistiques. Il va également renforcer les capacités techniques en Wash des diocèses : Kisangani, Isangi, Lisala, Kikwit, Kenge, Inongo, Bukavu, Mbujimayi, Kananga, Luiza, Kalémie-Kirungu, Kongolo et Wamba.

            Le Programme entend aussi mettre un accent particulier sur la diffusion des messages Wash dans le cadre de la prévention, en utilisant les canaux de l’Eglise. Au niveau des provinces, en ce qui concerne le réseau Caritas, le Programme va assurer la construction des ouvrages Wash (sources, latrines, puits d’eau …), ainsi que la prévention des maladies d’origine hydrique avec le volet assainissement. Il va s’engager aussi dans la mobilisation de la population, en vue du changement de comportement visant l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Le Programme s’attellera, enfin, au renforcement es capacités des diocèses dans la lutte contre le choléra.

            Dans leurs recommandations au terme  de l’atelier national d’appropriation de la stratégie Ecoles et villages assainis du Centre d’accueil de Caritas, les participants ont émis le vœu de  la mise en place du réseau national Wash au sein de Caritas Congo. Ils ont également reconnu la nécessité de la coordination des activités, en vue d’une plus grande visibilité des activités Wash au sein du réseau Caritas. L’objectif poursuivi, a expliqué le Coordonnateur national du Programme Wash, c’est l’appropriation par la communauté du processus Ecoles et villages assainis. D’où l’importance de  prendre des contacts à tous les niveaux, d’assurer des concertations permanentes au niveau des acteurs.

            Pour rappel, le Programme Wash s’est assigné comme objectif général de réduire  le taux de morbidité et de mortalité  dû essentiellement aux maladies d’origine hydrique et au manque d’assainissement. Quant à ses objectifs spécifiques,  l’on peut retenir notamment : amélioration de l’approvisionnement en eau potable, l’adoption des bons comportements d’hygiène et la création  d’un environnement sain.

                        Michel  LUKA 

LEAVE A REPLY

*