Mines et Bonne gouvernance : le FSC parie sur la transparence

0
44

Alain-Christian Claude Djate, Communications Manager au Fonds de la Société Civile pour la Bonne Gouvernance(FSC), a animé un point de presse, le vendredi 15 juillet dernier au siège de l’organisation à Gombe, afin d’éclairer l’opinion sur les lignes directrices de l’appel portant octroi des subventions des projets d’appui aux organisations de la Société civile( OSC) pour la promotion et le renforcement de la bonne gouvernance et de la redevabilité, dans le secteur minier en RDC.

En somme, l’expert en communication a tenu à préciser que ce premier volet de subvention qui se clôture le 4 août prochain  ne concerne que des structures des deux provinces : Katanga et Maniema. « Celles-ci peuvent postuler soit individuellement, soit dans le cadre d’un consortium avec une ou plusieurs autres organisations ayant la même préoccupation, c’est-à-dire la promotion et ou la défense de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit, dans leurs milieux, dans le secteur minier… » a-t-il souligné.

Concernant les idées de projet éligibles pour cet appel, Alain-C. C Djate a indiqué, à titre exemplatif, les activités portant renforcement des capacités des communautés à amener le gouvernement et les acteurs du secteur privé à rendre compte de leurs actions ; ou encore des projets visant l’amélioration de la transparence dans les transactions financières et contractuelles liées au secteur minier. Des projets permettant d’améliorer la cohésion sociale et la protection des intérêts de la population sont aussi agréés.

Dans le lot des actions non éligibles, il cite, entre autres, celles qui se fondent sur le microcrédit ou la création de fonds de rotation ; de type caritatif consistant essentiellement à redistribuer des biens acquis dans le cadre du projet ; à connotation idéologique, religieuse ou partisane évidente ; portant sur des conseils commerciaux aux investisseurs etc.
Mis en place par DFID et le Royaume de Suède, et bien d’autres partenaires financiers, le FSC appuie la Société civile congolaise pour contribuer au renforcement de la voix du citoyen et de la redevabilité, dans le cadre du renforcement du processus démocratique dans le pays.

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*