Mgr Daniel Nlandu rassemble les ressortissants du diocèse de Matadi

0
233

messe-ascension-a-st-sacrement-par-mgr-daniel-nlandu-11-2Désunis pendant des décennies, les ressortissants du Diocèse de Matadi habitant Kinshasa, vivaient par petits groupes des fidèles catholiques sans contact particulier comme des électrons libres. Dans les cas de bonheur comme de malheur, ces fidèles se voyaient rarement, sinon pas. Ils vivaient ainsi comme s’ils n’avaient pas de bonnes raisons de se regrouper, de vivre ensemble et de partager au quotidien, leurs préoccupations religieuses.

Cette situation anachronique avait fini par préoccuper tous les membres de l’Assemblée synodale tenue à Matadi, du 22 au 25 mai 2013. A l’issue de cette réunion, plusieurs recommandations ont été formulées aux autorités ecclésiastiques pour remédier à cette situation. On citera entre autres, la création du Comité de suivi de la mise en pratique des résolutions du synode, et l’organisation périodique des célébrations eucharistiques en dehors du territoire diocésain.

Décidé alors à insuffler un vent de changement, Monseigneur Daniel Nlandu, l’évêque de Matadi, s’est engagé à rassembler et à conscientiser ses ouailles vivant à Kinshasa, pour qu’ils puissent constituer non seulement une communauté écclesiale unie, solidaire et partageant les mêmes préoccupations spirituelles, mais une grande famille et un bloc compact capable de faire front contre les dérives et autres assauts des confessions dites de réveil et des mouvements philosophiques antichrétiens, et les menaces à l’équilibre de la famille chrétienne, pour ne citer que ceux-là.

Et pour ne pas se limiter aux beaux discours sans lendemain, une grande célébration eucharistique d’action de grâce va sceller les retrouvailles des ressortissants du diocèse de Matadi. Ce sera le dimanche 30 mars 2014, à l’église paroissiale Saint Raphaël de Limete, où Mgr Daniel Nlandu entend personnellement donner le ton, de la mise en œuvre des recommandations de l’assemblée synodale de Matadi, en délivrant un message d’amour et de réconciliation. On croit savoir qu’il profitera de l’occasion pour insister sur l’unité de l’église catholique du Congo qui a connu le retour de nombreux chrétiens catholiques victimes d’aventures malheureuses dans d’autres religions. C’est ainsi pour marquer cette année pastorale du sceau de la rénovation.

            C’est dans ce cadre que les ressortissants du diocèse de Matadi vivant à Kinshasa sont conviés à prendre contact avec l’abbé Gérard Muanda Mifundu, Recteur de la Maison diocésaine de Matadi sise avenue Air Congo n°54, quartier Funa, commune de Limete, et le professeur Roger Siswa Salazaku, secrétaire de l’Association de développement des anciens séminaristes du diocèse de Matadi, sur avenue Luebo n° 88, quartier Lemba-Foire, deux des membres du comité d’organisation, pour pouvoir apporter leurs contributions à la réussite de cette manifestation ecclésiastique et pastorale.

J.R.T.

LEAVE A REPLY

*