Meurtre d’une Congolaise en Inde : Evariste Boshab calme la tempête à Kinshasa

0
157

Boshab-EvaristeEn vue de rassurer la communauté indienne vivant en République Démocratique du Congo(RDC), plus  précisément celle de la capitale, et apaiser l’ensemble de la population congolaise, une réunion d’urgence a été convoquée et présidée le dimanche 10 juillet 2016 par le Vice-premier ministre et ministre de l’intérieur et de la Sécurité nationale, Evariste Boshab.
Cette réunion a connu la participation des responsables des services
de sécurité tant du pays que de Kinshasa ainsi que quelques
représentants de la communauté Indienne résidant dans la capitale. On
croit savoir qu’elle a eu un impact positif sur l’opinion publique
congolaise et la communauté indienne car c’est à la suite de celle-ci
que les propriétaires des magasins appartenant aux ressortissants
asiatiques dans ville de Kinshasa ont pu finalement reprendre du
service. Des garanties de la sécurisation de leurs commerces leur ont
en effet été données par les autorités congolaises. Dans, l’appel au
calme lancé aux vendeurs ambulants et autres délinquants qui squattent
le centre-ville a été entendu.
Au cours de cette rencontre, la délégation Indienne était
représentée par Patel. Du côté de la partie congolaise, on a noté la
présence du gouverneur de la ville, André Kimbuta  Yango, des généraux
Charles Bisengemana et Kanyama de la police nationale et urbaine
ainsi que des membres des services de sécurité.
Le VPM Evariste Boshab a indiqué que face à la tension observée à
Kinshasa tout au long de la semaine, des dispositions nécessaires
étaient prises pour clarifier les choses, afin d’éviter l’amalgame et
des dérapages regrettables.
Au sortir de la réunion, Patel, porte-parole et représentant de la
communauté indienne en RDC, a lancé un message d’apaisement en
direction de la population congolaise.
Intervenant à son tour, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André
Kimbuta, a d’abord présenté ses condoléances à la famille de la
disparue et recommandé aux Kinoises et Kinois la retenue. Il a révélé
que  le vice-ministre des Affaires étrangères venait de voyager pour
l’Inde, afin de mieux s’informer des tenants et aboutissant de
l’affaire du meurtre, de notre jeune compatriote dans ce pays.
Melba Muzola