Me Tshibangu Kalala signe la charte du « Front Citoyen 2016 »

0
79

 

tshibangu kalalaAprès avoir claqué la porte de la MP à l’occasion de la clôture du deuxième congrès de son parti tenu avant-hier  mercredi 20 janvier 2016 à Notre-Dame de Fatima, Me Tshibangu Kalala a officiellement signé la charte du « Front Citoyen 2016 ». Cet ancien sociétaire de la Majorité présidentielle scelle ainsi définitivement son divorce avec la  famille politique du chef de l’Etat.

La cérémonie s’est déroulée hier jeudi 21 janvier 2016 au siège de l’ASHADO en présence du porte-parole du « Front Citoyen 2016 », Me Jean Claude Katende. Dans son allocution, ce dernier a présenté à son hôte, les objectifs poursuivis par ce mouvement  Pro- démocratie ainsi que les raisons qui ont milité à sa création. Il a fait savoir que « le Front Citoyen 2016 » est une organisation ouverte à tous les congolais provenant tant la société civile, des partis politiques de l’opposition et de la Majorité ainsi que des personnalités indépendantes déterminés à défendre à n’importe quel prix les valeurs de la République.

Principalement le respect de la constitution pour que les élections se tiennent dans les délais prévus par ce texte fondamental. Il a déploré le fait que  le pacte républicain conclu à Sun City lors des négociations politiques inter congolaises et surtout après ces guerres récurrentes ayant causé des millions des morts soit aujourd’hui menacé par des stratégies machiavéliques concoctées dans certaines officines occultes du pouvoir. Le porte-parole du Front Citoyen a saisi l’occasion pour appeler les autres congolais de la majorité et de l’opposition qui hésitent encore de rejoindre ce regroupement démocratique dans son combat pour l’émergence d’un Etat de droit  qui respecte l’alternance inscrite en lettres d’or dans la Constitution congolaise afin que les élections se tiennent dans les délais fixés par la loi fondamentale.

Pour sa part, Me Tshibangu a témoigné sa gratitude aux fils et filles de la RDC qui ont pris l’initiative de lancer  ce  Front pour sauver la patrie en danger. Il a affirmé que son parti politique, Notre Beau Pays qui vient de tenir fraichement son deuxième congrès ne pouvait pas rester  à l’écart du Front Citoyen 2016 qui rassemble tous les citoyens décidés à défendre les valeurs de la République pour ne pas trahir le grand Congo de Lumumba. Il n’a pas ménagé ses anciens partenaires  politiques de la majorité qu’il a qualifiés des inconscients qui jouent avec le feu en cherchant à se maintenir au pouvoir à tout prix. «Cette conscience  risque de brûler notre maison commune, la République Démocratique du Congo», a-t-il déclaré avant d’appeler à son tour  tous les congolais à un sursaut patriotique  à l’intérieur du Front Citoyen pour barrer la route à toutes les dérives totalitaires.

A ses yeux, la démocratie et l’Etat de droit n’ont jamais été offerts sur un plateau d’or, car ces valeurs universelles, a-t-il poursuivi, sont les fruits de la lutte d’un peuple debout prêt à se battre. Le clou de cette brève cérémonie a été, sans nul doute, la signature de la charte du front citoyen par le président de NBP, Me Tshibangu.  Pour boucler la boucle,  le porte-parole du Front Citoyen, Me Jean Claude Katende a remis à son hôte une copie de la charte du « Front Citoyen »

Eric  Wemba