Matinée politique de la JUDPS : l’ombre de Tshisekedi

0
33

 Comme annoncé dans l’une de nos précédentes livraisons, la JUDPS (Jeunesse de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social) organise sa matinée politique ce samedi 18 août 2012 à la permanence de ce parti sise 10me Rue, dans la commune de Limete. Cette activité intervient en marge du 20me anniversaire de l’élection d’Etienne Tshisekedi au poste de Premier Ministre, dans la nuit de vendredi au samedi 15 août 1992, par 2.800 délégués réunis en Conférence Nationale Souveraine (CNS).
 Selon une source proche du comité d’organisation, le coup d’envoi de la manifestation est prévu à 12 heures. De nombreux militants et cadres tant de l’UDPS que des partis alliés y sont attendus.

 Invité spécial de la JUDPS, Etienne Tshisekedi va probablement voler la vedette à tout le monde. Celui qu’on a pris coutume d’appeler affectueusement l’ « Elu de la CNS » est en effet fiévreusement attendu à la tribune des orateurs, même si le protocole ne l’a pas formellement inscrit sur la liste des intervenants.
Par conséquent, son ombre est en train de planer sur une « matinée politique » où son éventuelle prise de parole serait un événement dans l’événement. Parmi les thèmes que l’auditoire aimerait voir Tshisekedi aborder, il y a avant tout celui, ultra sensible, de la guerre de l’Est. On serait curieux de connaître quelle recette pourrait proposer cet apôtre de la paix et de la non violence pour tirer la patrie de l’étau militaire dans lequel l’a emprisonnée le M 23, avec l’appui militaire et financier du Rwanda, mais aussi le concours des complicités internes.
 Des millions de compatriotes voudraient également connaître son point de vue au sujet des initiatives qui se manifestent autour du projet d’organisation d’une consultation nationale ou d’un dialogue national.
 Les participants à la « matinée politique » de la JUDPS souhaiteraient ainsi que Tshisekedi fasse le point de la situation politique et sociale du pays après le hold up électoral de novembre 2011, de même qu’il puisse fixer l’opinion tant nationale qu’internationale sur la santé de son parti, après la série de mesures de restructuration de ses organes de direction et des mises en place de leurs animateurs.


Kimp 

LEAVE A REPLY

*