Mashako Mamba inaugure un nouvel auditoire à l’Ifasic

0
35

    15.400 dollars américains : c’est le coût  global des quarante-trois  bancs-pupitres, don de la fondation Vodacom Congo remis hier,  mardi 1 mars 2011  à l’Institut facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication pour équiper le nouvel auditoire construit  par l’actuel comité de gestion que dirige le Recteur Jean-Lucien  Kitima. Ces bancs-pupitres, fabriqués par la Cité de jeunes Don Bosco de Kimbwala,   ont été reçus symboliquement de la fondation, Vodacom Congo par Leonard Mashako, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (Esu). Ce dernier en transmettant au comité de gestion de l’Ifasic ce don, a émis le vœu que   l’Ifasic en fasse bon usage pour améliorer tant soit peu les conditions d’études de la jeunesse tout en appelant celle-ci au respect des biens public et à leurs protection.

 

    Ayant inscrit son mandat à la tete de l’Ifasic sous le  dicton « Petit à petit l’oiseau fait son nid » afin de participer à la  modernisation de infrastructures au sein de l’Esu, le Recteur de l’Ifasic  a salué  l’implication de tous dans l’ouvrage qui a été inauguré hier. Car a-t-il ajouté, la construction de ce bâtiment  sur fonds propres l’a été grâce à la participation de toute la communauté de l’Ifasic qu’il a remerciée.

    A l’endroit de Vodacom Congo, son partenaire pour ce projet, Jean-Lucien Kitima a félicité la spontanéité et la promptitude avec laquelle cette entreprise qui œuvre dans les Télécom en Rd Congo a  réagi  à la sollicitation de l’Ifasic en acceptant d’équiper cet auditoire des bancs-pupitres modernes de qualité. Ce qui pour Jean-Lucien Kitima rend sa fierté à l’Ifasic parmi les établissements d’enseignement-pilote en matière de Sic en Rd Congo, a-t-il reconnu.

    A cet effet, celui-ci s’est engagé vis-à-vis de  la fondation Vodacom à utiliser à bon escient le précieux patrimoine mis à la disposition de la jeunesse  pour   la formation des professionnels des médias et autres spécialistes en communication.

    Enfin, l’occasion faisant le larron et s’adressant au ministre de tutelle, Jean-Lucien Kitima a déclaré que « l’Ifasic est donc prêt, il attend revêtir sa nouvelle casquette, pour ne pas dire sa mutation vers l’Unisic »

 

A.Vungbo

LEAVE A REPLY

*