Mariage réussi entre Mboso et sa base !

0
45

Le stade municipal de Masina a connu une ambiance chaude et particulière le dimanche 19 décembre. Raison : les cadres, militants et sympathisants de la CRD (Convention pour la République et la Démocratie) y étaient massés nombreux pour suivre le message de leur président national, en la personne de l’honorable Christophe Mboso N’Kodia Pwanga. Une véritable démonstration de force pour le leader du Kwango qui a, encore une fois, fait preuve de sa popularité sur le terrain.

C’était à l’occasion de la matinée politique du parti, organisée à l’intention des membres du district de la Tshangu.
 La chaleur n’a nullement affecté la détermination de ceux qui étaient venus entendre le leader du Kwango.
 Les élections de 2011, la révision du fichier électoral, le retard dans la mise en place du bureau de la CENI…sont les sujets abordés par le président de la CRD dans sa communication à la base.

 Concernant les élections de 2011, il a lancé un appel à la mobilisation générale des troupes pour la victoire de la CRD. C’est-à-dire donner plus d’élus à tous les niveaux, notamment des députés nationaux et provinciaux, sénateurs, conseillers municipaux et locaux, etc.
 Raison pour laquelle Mboso N’Kodia Pwanga invite les siens à se faire enrôler massivement afin de réaliser ce rêve.
 Pour cela, il a émis le vœu de voir la CEI augmenter le nombre des centres d’inscription de façon à permettre à chaque groupement de refléter son poids démographique réel. De même, il a plaidé pour que la CEI et le ministère de l’Intérieur réservent un traitement égalitaire à tous les groupements et circonscriptions électorales  du pays.
 Sur le champ, il a recommandé aux cadres du parti de se mettre déjà au travail sans tenir compte des difficultés logistiques que connaît le parti pour le moment. C’est-à-dire mobiliser, sensibiliser, évangéliser et convaincre les militants et sympathisants à voter utile et pour leur bien.
 Car, les élections offrent la possibilité pour la population de sanctionner positivement tous les dirigeants et mandataires responsables qui ont été au service du peuple. Et négativement les dirigeants voleurs, détourneurs des deniers publics, biens et matériels, affameurs du peuple ayant abusé de sa confiance.
 Il a tenu à rappeler, à l’occasion, l’adhésion de la CRD à l’AMP (Alliance de la Majorité présidentielle) et les raisons ayant milité rn faveur de ce choix.
 S’agissant de la CENI appelée à remplacer la CEI, Christophe Mboso a regretté le retard pris pour la mise en place du bureau de cette institution en vue d’accélérer le processus électoral pour les échéances de 2011.
 « …la majorité et l’opposition se censurent alors que le temps urge et que le peuple est impatient. Tout se fait sans le temps et contre le temps ».
 Toutefois, il a exhorté ses compagnons à la patience et à la vigilance en se montrant optimiste et croit qu’une solution sage sera trouvée à la question, parce que chaque camp est censé transcender ses exigences au nom de l’intérêt général.

Dom

LEAVE A REPLY

*