« Marathon de cœur » pour les victimes de la guerre de l’Est

0
63

Dans le cadre des activités de la campagne de collecte de fonds en faveur des victimes de la guerre à l’Est de la RDC dénommée « Alerte Rouge », le ministre de la Jeunesse, des Sports et loisirs, Culture et Arts, Baudouin Banza Mukalayi Sungu a lancé officiellement le « Marathon du cœur », le mercredi 31 juillet 2013 à l’hôtel Fleuve Congo. Initiative de la société Vodacom Congo, cette course aura lieu le dimanche 1er septembre 2013 et aura comme point de départ et d’arrivée le stade des Martyrs. « Le gouvernement de la République salue et soutient cette épreuve dont les objectifs sont nobles, car sensibilisant l’opinion nationale et internationale sur, non seulement, la situation de nos compatriotes victimes de la guerre, mais encore mobilisant des ressources pour leur venir en aide… » a indiqué le patron des Sports congolais.

Invitant particulièrement la jeunesse à y prendre part, Baudouin Banza a agréé la campagne «Alerte Rouge», laquelle permettra d’assister en besoin de première nécessité, à savoir : couvertures, moustiquaires imprégnés, nourritures, tentes et latrines. En outre, « Alerte Rouge » va renforcer la capacité de deux hôpitaux du Nord et Sud Kivu pour accueillir plus de femmes victimes des violences sexuelles : l’hôpital Heal Africa à Goma et l’hôpital Panzi à Bukavu. Et un partenariat avec l’école Don Bosco permettra à plusieurs élèves de retrouver les bancs de l’école et d’être en contact avec les nouvelles technologies.

Gaston Maduma, directeur adjoint de Vodacom, a rappelé la signature, en juin dernier, d’un partenariat entre sa société et l’ONG internationale, Refugees United, pour reconnecter  plus d’un million de personnes qui ont perdu la trace de certains membres de leur famille. « Vodacom Congo mettra à la disposition du public une plateforme qui permettra à ceux qui sont à la recherche de leurs proches de s’enregistrer et d’entrer en contact avec des agents commis à ce service afin d’entamer ces recherches » a indiqué Gaston Maduda.

Activité sportive à part entière, le «Marathon de cœur» est appuyé techniquement par la Fédération congolaise d’Athlétisme et la Ligue d’athlétisme de Kinshasa et bénéficie aussi de l’apport d’experts internationaux tels que Executive Solutions Limited(Tanzanie) et Wild Frontiers (Afrique du sud). Elle est scindée en deux courses dont un semi marathon de 21 km et une course libre de 5 km ou « Fun Run ». « Les participants doivent bien se préparer car la compétition est ouverte aux personnes habituées à ce genre de course. Un contrôle médical sera préalablement effectué pour valider les aptitudes à courir cette distance… » a averti le vice-président de la Ligue d’Athlétisme.

Il convient de souligner que la cagnotte réservée aux gagnants s’élève à 20.000 dollars. Les dix premiers hommes et les dix premières femmes à franchir la ligne d’arrivée se partageront respectivement une enveloppe de 10.000 dollars dont chaque 1er athlète des deux sexes recevra la somme de 2500 dollars.

A en croire les organisateurs, les non nationaux en visite en RDC ou détenteurs d’un titre de résident peuvent aussi participer en versant la somme de 20 dollars, alors que le droit de participation des nationaux s’élève à 3000 FC pour les 21 km et 1000 FC pour les 5 km.

Melba Muzola 

LEAVE A REPLY

*