Malumalu en plaidoyer auprès des responsables des organisations des médias

0
36

MONUC DSRSG Ross Mountain Gives Press Conference in Goma, NorthtLe président de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), Apollinaire Muholongu Malumalu, s’est entretenu, hier mercredi 26 février, avec les responsables des institutions étatiques et des structures d’encadrement des médias en République Démocratique du Congo. Tout le monde a répondu présent à l’invitation du président de la Ceni, à savoir : le ministre des Médias Lambert Mende Omalanga, le président du CSAC (Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication) Jean Bosco Bahala, le président ai de l’UNPC (Union nationale de la presse du Congo) Momat Mwana Nsompo.

Au centre de l’entretien : réfléchir sur la possibilité de mettre en place un cadre de concertation Ceni-Médias en vue d’assurer une meilleure couverture du processus électoral.

D’entrée de jeu, le président de la Ceni a expliqué à ses invités la philosophie de sa démarche, tout en avouant qu’il est conscient du rôle que joue la presse dans le monde moderne, particulièrement son impact sur la population.

C’est pourquoi les dirigeants de la Ceni ont pensé  à prendre langue dès maintenant avec ceux qui ont en charge le secteur médiatique au niveau de l’Etat, ainsi que les structures d’encadrement des professionnels des médias. Ce matin, la rencontre se poursuivra avec les patrons ou responsables des organes de presse (écrite et audiovisuelle).

Par ailleurs, Apollinaire Malumalu invite les journalistes à bien utiliser leur pouvoir d’informer, et non verser dans l’intox et la passion propres aux acteurs politiques. Pour cela, il a promis de disponibiliser la documentation électorale nécessaire à l’intention des journalistes pour leur permettre d’éviter de relayer des rumeurs.

Le ministre des Médias a fait remarquer qu’il répondait à l’invitation lui adressée, avant de suggérer la mise en place d’un programme d’éducation électorale à l’intention des professionnels des médias.

A son tour, Jean Bosco Bahala a proposé la création d’un bureau d’informations électorales pour permettre aux journalistes d’obtenir des informations à la source autorisée, et éviter ainsi la propagation des rumeurs.

Pour le président ai de l’UNPC, il sera procédé bientôt au recensement des journalistes. Une nouvelle carte professionnelle sera délivrée en vue de leur donner l’accès à la maison des élections. Car, a-t-il martelé, il faudra mettre fin au phénomène des gens qui se présentent comme journalistes sans être identifiés ni appartenir à une quelconque maison de presse.

Dom

LEAVE A REPLY

*