L’université congolaise au creux de la vague

0
68

Le Premier ministre Adolphe Muzito a procédé le mercredi 9 juin 2010 dans l’enceinte de l’Académie des Beaux Arts à l’ouverture de la première édition de la conférence des chefs d’établissements et à la première édition Expo 2010. Il a, dans son mot, salué l’ensemble des acteurs qui contribuent chaque jour à la formation de l’élite de notre pays et a signalé qu’un projet de loi a été soumis au Parlement pour améliorer la qualité de notre enseignement.

Auparavant et devant plusieurs autres membres du gouvernement, les représentants des missions diplomatiques, les chefs d’établissements d’enseignement supérieur et des étudiants, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Mashako Mamba, s’est réjoui de voir  ce rêve se matérialiser. Cet événement marquera à jamais l’histoire de l’ESU car il se tient à quelques jours du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, a-t-il dit. Il a souligné que depuis trois décennies l’université congolaise a perdu sa place dans le leadership des universités africaines et il faut faire beaucoup d’efforts pour la retrouver. Le ministre n’a pas manqué de faire un état des lieux dans son discours d’orientation aux participants.

Parlant au nom de ses collègues, le recteur de l’Université de Lubumbashi, Chiabu Mumba, en sa qualité de doyen de recteurs, a déclaré que cette initiative méritait d’être louée et a félicité le ministre avec l’espoir que l’Expo ESU se maintienne au fil des ans, car  l’Université congolaise ne peut échapper au débat qui agite le monde.

Le directeur général de l’Académie des Beaux-arts (ABA), le professeur Shongo Lononga Dany, a souhaité la bienvenue aux participants et remercié les organisateurs pour le choix de l’ABA pour première édition d’Expo ESU. « Ce choix nous rassure et nous réconforte », a-t-il dit.

Les établissements d’enseignement supérieur ont chacun un stand dans le grand espace vert séparant l’ABA et l’IBTP. Les établissements publics de Kinshasa comme l’Unikin, Ifasic, ISPT-Kin… sont aux côtés de ceux de l’intérieur du pays, comme l’Unilu et des établissements privés de Kinshasa et de l’intérieur  comme ISIPA, l’Institut supérieur des arts et métiers de Tshumbe… Dans ces stands, on peut trouver leurs publications et réalisations scientifiques et techniques.

Rappelons que l’EXPO ESU 2010 a entre autres objectifs celui d’amener les décideurs, les employeurs et les partenaires dans le cadre de la coopération à apprécier l’intelligence, à découvrir l’adéquation entre la formation et le monde du travail et à promouvoir le partenariat de l’ESU avec les Employeurs, …

Cette première édition s’achève le samedi 12 juin 2010 avec comme résultats attendus : travaux et produits de recherche du monde universitaire découverts ; la promotion des services disponibles dans les différentes institutions de l’ESU ; … 

Jean-René Bompolonga

LEAVE A REPLY

*