L’Unesco contre l’impunité des assassins des journalistes

0
141
unescoMadame/Monsieur,
            Je souhaite attirer votre attention sur la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes qui aura lieu le 2 novembre prochain.
            La sécurité des journalistes est aujourd’hui incontournable pour les défenseurs de la liberté d’expression. Au cours de la dernière décennie, plus de 700 journalistes ont été tués et, selon le dernier rapport de la Directrice générale de l’UNESCO sur la sécurité des journalistes et le danger d’impunité, moins de 7% des cas d’assassinat ont été résolus.
            L’impunité envoie le message à la société que tuer un journaliste n’entraînera presque jamais de conséquences pour les responsables. Pourtant, une meilleure couverture médiatique de la question de l’impunité peut aider à faire évoluer cette situation.
            L’UNESCO, en tant qu’agence des Nations Unies responsable de ces questions, encourage des partenariats informels avec différentes organisations médiatiques afin de sensibiliser autant le public que les décideurs.
            L’UNESCO coordonne le Plan d’Action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité qui est devenu un point de référence mondial. L’Organisation a également été le catalyseur de la proclamation, en 2013 par l’Assemblée générale des Nations Unies (résolution A/RES/68/163), du 2 Novembre, Journée internationale de la fin de l’impunité.
            La dynamique au niveau international sur cette question se renforce, comme en témoigne l’adoption de la résolution 2222 du Conseil de sécurité des Nations Unies, le 27 mai dernier qui exhorte «les États Membres à prendre les mesures voulues pour que les auteurs de crimes commis contre des journalistes, des professionnels des médias et des membres du personnel associé (.,) aient à rendre des comptes («.) en particulier dans les situations de conflit armé».
Cette année, diverses manifestations seront organisées par l’UNESCO et ses partenaires principalement à Paris, New York et Londres pour mettre à profit la Journée internationale de la fin de l’impunité afin de promouvoir une sensibilisation et une responsabilisation globale, l’objectif étant de garantir la justice pour les journalistes ayant subi des attaques.
            Nous pensons que nous pouvons agir davantage pour mettre fin à l’impunité et que les médias peuvent jouer un rôle majeur dans ce domaine.
            Si cette position trouve un écho au sein de vos rédactions, l’UNESCO se tient prêt à mettre à votre disposition une expertise, des données et des chiffres mis à jour, des infographies, des exemples de la façon dont d’autres médias ont couvert l’impunité et des interviews d’experts. Ces matériaux peuvent être utilisés librement par chaque média en fonction de vos propres décisions et normes éditoriales.
            Nous vous encourageons à envisager la couverture de la question de l’impunité sur le long terme plutôt que pour un contenu ponctuel ainsi qu’à nommer une personne en charge de ce dossier qui pourrait servir de point focal pour des communications ultérieures éventuelles avec ,’UNESCO.
Le 2 novembre prochain peut être l’opportunité de lancer une semaine de couverture médiatique soutenue qui pourrait inclure:
– la programmation d’un débat avec des experts, des journalistes et des responsables gouvernementaux;
– produire une courte séquence vidéo pour mettre en évidence la sécurité des journalistes dans le monde entier, mêlant animation, graphiques et chiffres;
– la diffusion d’un film ou d’un rapport sur des cas spécifiques de journalistes tués dans l’exercice de leurs fonctions;
– interviewer des représentants de l’UNESCO ou d’une ONG spécialisée dans la défense de la liberté d’expression: ou
– la publication d’articles ayant pour sujet des enquêtes sur des cas de journalistes assassinés.
            Certaines idées de sujets sont proposées en pièce jointe. D’autres idées créatives peuvent également être explorées. Nous vous serions reconnaissants si vous pouviez nous faire connaitre les initiatives que vous entreprendrez.
            Des informations et des ressources sont disponibles en ligne sur le site web dédié à la Journée internationale contre l’impunité 2015: www.unesco.org/new/fr/andipunity
            Si vous avez besoin de plus amples renseignements, n’hésitez pas à contacter Mehdi Benchelah (m.benchelah@unesco.org; tél: 33 (0) 1 4568 1449).
            Unissons nos forces pour sensibiliser l’opinion à la question de la sécurité des journalistes et de l’impunité pour les crimes commis à leur encontre,
Je vous prie de croire, Madame/Monsieur, à l’expression de mes respectueuses salutations.
Guy Berger