Le lundi 19 septembre : sit-in du Rassemblement pour signifier son préavis à Kabila

2
641

tshisekediToujours absent au dialogue et toujours attaché aux préalables qu’il avait transmis en son temps au Groupe de Soutien à la Facilitation (changement de Facilitateur, respect de la Constitution et de la Résolution 2277, libération de tous les prisonniers politiques, cessation des poursuites judiciaires politisées contre les opposants, réouverture des médias proches de l’opposition, dissolution des partis nés du dédoublement…), le Rassemblement a battu le rappel de ses troupes hier mardi 13 septembre pour une réunion urgente. On a, à cette occasion, reconnu la présence, autour d’Etienne Tshisekedi, président de son Conseil des Sages, en sa résidence de la rue Pétunias, à Limete, de plusieurs leaders de cette plate-forme politique, entre autres Gilbert Kiakwama, François Muamba, José Endundo, Delly Sessanga, Franck Diongo, Dr Buassa Bu Tshumbu, Dr Sondji, Jean-Pierre Lisanga…Deux cadres de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), étaient aussi de la partie : Bruno Tshibala (Secrétaire général adjoint) et Félix Tshisekedi (Secrétaire national aux Relations extérieures).

L’objet de la rencontre portait sur le coup d’envoi des actions à mener à partir du 19 septembre 2016 pour contraindre le pouvoir en place et la Ceni à respecter le délai constitutionnel en ce qui concerne la convocation du corps électoral en vue de l’organisation de l’élection présidentielle. A cet effet, le Rassemblement a inscrit dans son agenda, ce lundi 19 septembre à Kinshasa comme en provinces, des sit-in devant le siège ou les antennes provinciales de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), le quartier général de la Monusco ainsi que les missions diplomatiques établies sur le territoire congolais.
En dehors du pays, les Congolaises et Congolais de la diaspora acquis au changement et à l’alternance démocratique au sommet de l’Etat selon les prescrits de la Constitution, sont invités à faire leur sit-in devant les représentations diplomatiques de la RDC. Etienne Tshisekedi et ses pairs voudraient faire bouger les lignes pour exprimer le refus, par le peuple congolais, de tout « glissement », qu’il soit d’origine technique (révision du fichier électoral) ou financière (difficultés du gouvernement de financer le processus électoral).
Les observateurs pensent que le Rassemblement voudrait envoyer un signal fort aux participants au dialogue non inclusif de la Cité de l’Union Africaine, qui pensent que les Congolais sont si dupes qu’ils ne comprendraient rien à la « pièce de théâtre » qu’ils ont montée pour rouler tout le monde dans la farine.
DECLARATION DU RASSEMBLEMENT
Le Conseil des Sages, réuni ce mardi 13/09/2016, autour de son Président, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, a examiné la situation politique du pays.
Le Rassemblement constate qu’en dépit de l’exigence de décrispation de la situation politique, le régime de Joseph KABILA poursuit sa politique de provocation et de répression, par l’intensification des actes de restriction de l’espace politique et la démultiplication des atteintes aux droits de l’homme et aux libertés publiques.
A ce titre, le Rassemblement condamne les atteintes aux droits de l’Honorable MWANDO NSIMBA, Président du G7, membre du Conseil des Sages du Rassemblement, qui a été empêché dans sa Iiberté d’aller et venir de se rendre à Kalemie, par ailleurs sa circonscription électorale.
Le Rassemblement réprouve cette énième atteinte aux droits de l’opposition qui souligne le manque de volonté à la décrispation politique.
Le Rassemblement réitère son appel au peuple congolais de se prendre en charge, en répondant massivement, au pays comme à l’étranger, au mot d’ordre de mobilisation générale par des « sit in» en date du 19/09/2016 devant la CENI et les postes diplomatiques à l’étranger afin d’exiger la convocation immédiate et sans délai du scrutin présidentiel ( art.73) et signifier à Joseph KABILA son préavis de 3 mois qui prend effet le 19/09/2016 et se termine le 19/12/2016, date à laquelle expire le 2ème et dernier mandat de Joseph KABILA à la tête de la République Démocratique du Congo.
Fait à Kinshasa, le 13 septembre 2016
Le Président du Conseil des Sages
Etienne Tshisekedi wa Mulumba

2 COMMENTS

  1. Laisse De Ns Distraire La Population Congolaise A Besoin Dela Paix , Vos Enfants Se Trouvent À L’étranger , Laissé Manupuler Les Enfants D’autrui , Appel Ta Famille Pr Faire Ce Citin Et Toi En Personne Sera Ala Tete Du Mouvement Pas Fouire Ds Ta Chambre

Comments are closed.