L’UDPS-Kinshasa dénonce le prétendu congrès de Bruno Tshibala

1
386
Bruno Tshibala, le 17/03/2017 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Bruno Tshibala, le 17/03/2017 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’affaire du Congrès parallèle de l’aile de l’UDPS pilotée par le
Premier ministre Tshibala continue d’agiter les cadres et militants de
la « Maison-mère », basée sur 11ème Rue Limete, petit boulevard. Le
week-end dernier, ceux-ci se sont exprimés en marge d’une matinée
politique programmée au siège, en présence du Secrétaire général du
parti, Jean-Marc Kabund, et de ses adjoints, dont Félix Tshisekedi,
par ailleurs président du Rassemblement des Forces Politiques et
Sociales Acquises au Changement. Dans leur déclaration de
circonstance, les responsables des Fédérations de l’UDPS/Kinshasa
insistent sur le défaut de qualité du Chef du gouvernement pour
prétendre à la succession de feu Etienne Tshisekedi à la présidence du
parti.
– A titre de rappel, nous voulons que les gens retiennent une fois de
plus que l’Union pour la Démocratie et le Progrès social « UDPS » est
un parti doté des instruments juridiques et politiques qui le
sécurisent et le mettent à l’abri de toutes sortes d’aventures qui
pourront venir des infatigables et éternels insatisfaits animés
d’esprits malveillants.
– Il faut noter également en passant que, les pères fondateurs de
l’UDPS (paix à leurs âmes) parmi lesquels se trouvaient des juristes
d’une grande facture et de renommée considérable, ont structuré et mis
en place des organes hiérarchisés dotés des différents modes de
désignation de leurs animateurs bien connus.
– Cette architecture vieille de plusieurs décennies a servi de leçons
à plusieurs partis politiques aujourd’hui dans notre pays, et nous en
sommes fiers.
– S’agissant de l’empêchement définitif ou de la mort du Président du
Parti comme c’est le cas présentement l’article 26 de nos statuts
règle le problème clairement et donne sans équivoque la marche à
suivre pour choisir un nouveau Président du Parti. Ça veut dire qu’il
faut mettre en place un triumvirat composé de:
1) Président de la CDP (Convention Démocratique du Parti)
2) Président de la CEP (Commission Electorale Permanente)
3) Le Secrétaire Général du Parti.

– Ces 3 personnages dans le délai de 30 jours qui suivent, doivent
convoquer un congrès extraordinaire avec un seul point à l’ordre du
jour : « Election du Président du Parti ».  Point barre.
– Mais aujourd’hui, le monde civilisé se pose plusieurs questions dont
celle qui est sur toutes les lèvres, est celle de savoir : sommes-nous
dans le monde à l’envers ou tout simplement nous assistons à une pièce
de théâtre avec un acteur principal : Monsieur TSHIBALA NZHENZE Bruno,
puisque c’est de lui qu’il s’agit :
-A bien voir, .Monsieur TSHIBALA NZHENZE Bruno, n’est ni l’une, ni
l’autre de ces 3 personnes citées ci-haut. Aussi, il n’est plus membre
de l’UDPS il y a belle lurette, à cause de son vagabondage politique
et son indiscipline à la ligne politique tracée par le parti.
– Donc, rien que pour ces raisons parmi tant d’autres que nous taisons
faute du temps, il s’avère que Monsieur TSHIBALA NZHENZE Bruno n’a pas
qualité de convoquer une quelconque réunion de l’UDPS et surtout pas
un congrès.
– Nous comprenons qu’en tant que ministre de la Kabilie, se croyant
investi du pouvoir et utilisant sans contrôle l’argent du peuple
congolais meurtri, il a fait fi de toutes les considérations légales
et il a choisi la voie de passage en force :
1) Il a convoqué un conclave ; qui n’est même pas prévu dans les
textes du parti.
2) Il a convoqué son congrès avec un groupe d’individus acquis à sa
cause par l’achat des consciences et s’est proclamé par acclamation,
dit-on, président de son UDPS.
– En tant que juriste, quels sont les articles et de quels Statuts et
Règlement Intérieur a-t-il évoqué pour motiver son aventure? Cette
question mérite une réponse de sa part.
La base de l’UDPS (Kinshasa n’est pas surprise ni étonnée de voir  ce
fameux 1e ministre de Kabila se vautrer dans la poussière.
– Aujourd’hui Monsieur TSHIBALA NZHENZE avec ironie, parle de baptiser
cet immeuble du nom de Monsieur Etienne TSHISEKEDI, notre leader.
Présentement, vous êtes 1e ministre chef du gouvernement, pourquoi pas
décider de donner à ce grand homme le nom d’une grande Avenue d’un
quartier ou d’une ville dans notre pays? Ensuite vous voulez occuper
notre permanence, pour bien tourner vos aventures. Mais Monsieur
TSHIBALA NZHENZE Bruno même si vous avez des amnésies chroniques ou
trou de mémoire vous ne pouvez pas oublier l’argent vous remis pour la
réfection de la même permanence.
Les témoins de l’affaire sont là et vivent encore, ils n’ont pas
courte mémoire comme vous.
– Comment Papa Bruno peut se proclamer Tshisekediste avec un discours
et comportement Kabilistes? On l’a vu humilié, trainé dans la boue par
les députés au Parlement lors du dépôt tardif de budget de 2017-2018.
Faux Tshisekediste, il n’a eu que ses yeux pour pleurnicher et
demander pardon comme un écolier devant son chargé de discipline.
Traitement qu’aucun de ses prédécesseurs 1e ministre dans les mêmes
conditions de dépôts tardifs des budgets n’ont jamais connus. Où ‘est
votre Tshisekedisme? Tshisekedisme dont vous revendiquez abusivement
la paternité,  tout le monde le sait, a plusieurs fois refusé les
nominations faites dans des conditions floues. Vous le savez aussi
bien. Qu’attendez-vous pour démissionner? Parce que votre nomination a
été faite dans des conditions décriées par tous. Comme vous avez
librement accepté de gonfler les rangs de la majorité de Kabila, vous
ne pouvez vous comporter autrement. Vous avez l’obligation d’emboiter
le pas à votre nouveau maître à penser Kabila. Comme il est l’autorité
morale du PPRD, vous êtes aussi devenu l’autorité morale de votre
UDPS.
– Comme ceux qui se ressemblent s’assemblent, vous n’avez pas fait
votre choix au hasard. Vous avez cédé la Présidence de votre parti à
un autre exclu du parti pour les mêmes raisons que vous,
– Monsieur Loseke, docteur en médicine de son état, lui aussi traîne
un passé sombre et douloureux que nous taisons aujourd’hui. Monsieur
TSHIBALA NZHENZE Bruno vous faites honte à TSHISEKEDI, à l’UDPS et aux
vrais Tshisekedistes que nous sommes. Il n’y a rien de TSHISEKEDI en
vous !
– Papa Bruno, 1e ministre de la MP, l’UDPS Kinshasa qui vous connait
bien et que vous connaissez aussi bien, vous donne un conseil sage, à
prendre ou à laisser : vous avez le pouvoir, vous avez l’argent, rien
ne vous manque, créez votre parti, vous viviez tranquille et heureux.
– Sinon votre sort est celui qu’a connu : Birindwa, Kalonzu, Beltchika
et autres que vous connaissez très bien.
-Sachez pour terminer que le vrai congrès extraordinaire de l’UDPS
Tshisekedi est en train d’être préparé. La date de sa convocation sera
bientôt fixée et rendue publique.
– La base de l’UDPS Kinshasa, fer de lance de notre parti, vous met en
garde. Elle ne vous laissera pas aller plus loin avec vos aventures.
Elle est décidé à vous barrer la route. C’est notre détermination.

Fait à Kinshasa,
le 17/12/2017
Pour l’UDPS Kinshasa
Les Fédérations
Grégoire MASSOMBO N’DONTONI/FUNA
Kalala Claude/LUKUNGA
Mathieu Kasareda/MONT AMBA
Jean Tezo/TSHANGU

1 COMMENT

Comments are closed.