L’UDPS confirme son avance et sa victoire

0
39

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.), parti politique du candidat N°11 à l’élection présidentielle du 28 novembre 2011, persiste et signe : son leader, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, a bel et bien remporté les suffrages de la très grande majorité des électeurs, lors des joutes électorales pour la présidentielle du lundi 28 novembre 2011. Cette affirmation a été émise hier 01 décembre 2011 par Jacquemain Shabani Lukoo, secrétaire général de l’UDPS, lors d’un point de presse qu’il a organisé dans l’enclos de la permanence de ce parti, dans la commune de Limeté. En effet, prenant la parole à cette occasion, le Secrétaire général de l’Udps a martelé que son parti confirme son avance et sa victoire à ce scrutin, car les résultats provenant des différents procès-verbaux récoltés à travers le pays le donnent gagnant avec un écart désormais confortable, incontestable et irrattrapable en dépit de la fraude constatée.

Forte de cette victoire qu’il venait d’annoncer, Jacquemain Shabani Lukoo a précisé que l’Udps, qui désormais se concentre sur la passation du pouvoir, rassure tous les partenaires de son ouverture au dialogue et de son opposition à tout règlement de comptes ou chasse à l’homme contre les perdants. Contrairement au régime sortant, il a confirmé que son parti, œuvre du peuple, ne peut se permettre de martyriser ce même peuple, car ce n’est pas en vain que son slogan de campagne était et restera même dans son action gouvernementale : « LE PEUPLE D’ABORD ». Toutefois l’Udps, met en garde le pouvoir sortant contre toutes les manœuvres et tentatives en cours visant à frustrer l’expression populaire et à détourner la victoire de peuple congolais pour de fins inavouées en préparant un coup de force par une répression sanglante à grande échelle.

Appel à la vigilance de la population sur les résultats des scrutins

Par ailleurs, le Secrétaire général de l’Udps s’est plus que jamais montré convaincu de la nécessité pour la population de protéger son choix en toute circonstance et à toute heure de la journée ; de rester vigilante et de dénoncer toute forme de fraude, où qu’elle se commette et à n’importe quel endroit. Pour lui, les répressions et violences que l’Udps a subies jusqu’à ce jour – violentes répressions et assassinats des combattants de l’Udps et des partis alliés depuis le début de ce processus électoral ; attaque et saccage de la permanence de l’Udps par les délinquants (Pomba) encadrés par la Police nationale ; séquestration illégale d’Etienne Tshisekedi, en pleine campagne, sur l’ordre d’un autre candidat concurrent à la même élection présidentielle, uniquement pour l’empêcher de communier avec sa grande base de Kinshasa ; etc – sont autant des preuves que la répression en préparation n’a qu’un but : torpiller le choix légitime du peuple congolais pour faire perdurer la dictature.

Et cela, Jacquemain Shabani est assuré que le peuple ne peut le tolérer. La répression que prépare le régime sortant ne vise qu’une chose pour lui : un coup de force électoral. En conséquence, l’Udps – par son secrétaire général – en appelle à la vigilance de tous les Congolais et invite en même temps la Communauté internationale à prendre toutes les dispositions utiles pour prévenir pareille tragédie aux conséquences incalculables. Il pense que le pays n’a plus besoin d’une énième déstabilisation ou de pleurer de morts supplémentaires. Au demeurant, l’Udps a rassuré le peuple congolais et la Communauté internationale de son engagement à œuvrer pour la participation de tous les Congolais à l’œuvre de la reconstruction nationale et à intensifier la coopération mutuellement avantageuse avec ses partenaires tant bilatéraux que multilatéraux.

Compilation sur l’ensemble du territoire national

Répondant aux questions sur la réalité de la victoire électorale affirmée par l’Udps, Jacquemain Shabani a fait remarquer que rien n’était plus facile : son parti est représenté sur l’ensemble du territoire national. Dès le début de ce processus, a-t-il dit, l’Udps s’est constituée en gardienne de ce processus, pour obtenir sa transparence et sa crédibilité. Malgré cela, le Bureau de la Ceni s’est illustré par son refus de répondre aux différentes revendications de l’Udps et, malgré cela, a-t-il encore souligné, au niveau de chaque province, son parti a organisé des bureaux de compilation pour déjouer des coups fourrés. Au niveau chaque province, l’Udps et tout observateur attentif de bonne foi, est déjà au courant de la victoire de l’UDPS.

Une cabale contre l’opposition

Au niveau de l’Udps, on dénonce également les manœuvres perfides d’une certaine plate-forme politique qui fait fabriquer des polos et drapelets avec le logos de l’UDPS dans l’intention, non d’aider ce parti, mais de le culpabiliser lors de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, le 5 ou le 6 décembre 2011. Des jeunes gens portant ces polos seront envoyés troubler l’ordre public pour qu’on accuse ce parti.

RSK

LEAVE A REPLY

*