L’UDESC pour le dialogue dans le respect constitutionnel

0
47

A l’initiative de son président, Isaac Muamba Kalondi, le bureau politique de l’Union pour le développement social et communautaire (UDESC), s’est réuni en session extraordinaire le 3 août 2015 à la fédération du parti à Kingasani, dans la commune de Kimbanseke. Au menu : la position de l’UDESC face au dialogue politique annoncé et le partenariat entre le parti et les leaders politiques, mais aussi avec le milieu financier mexicain.

Après analyse et débat basé sur les éléments d’information récoltée auprès de la population, à l’unanimité, l’instance décisionnelle de ce parti a salué l’initiative du chef de l’Etat de convoquer le dialogue et a indiqué rester favorable d’y prendre part à condition que ce dialogue soit dans la logique du respect constitutionnel. « L’UDESC est donc partie prenante au processus électoral en cours, et tient indéniablement  à la tenue de l’élection présidentielle de 2016 pour pérenniser les acquis de la démocratie » a appuyé son président dans une déclaration lue devant la presse.

Les membres de ce parti ont levé l’option de transformer les richesses naturelles congolaises en développement visible à partir des communautés de base. Selon eux, les minerais congolais devront en premier lieu construire les routes, une nouvelle infrastructure, les écoles, les hôpitaux, etc. A les en croire, les recettes de l’Etat doivent être mises en grande partie aux travaux de développement du pays. Enfin, ils ont affirmé être prêts à collaborer avec tout parti politique épris de la volonté ferme et sincère du développement de la RDC en s’appuyant sur la justice sociale et sur les lois de la République en faveur du bien-être de tous les Congolais depuis leurs communautés de base.

Dans un autre registre, le président Isaac Muamba Kalondi a déclaré que le parti va apporter à la RDC de nouveaux partenaires, notamment le Mexique et l’Amérique du Nord pour l’industrialisation du pays, la modernisation du système éducatif et des télécommunications.

Il convient de noter que dans le souci de promouvoir la classe moyenne congolaise que ce parti oriente sa politique vers les communautés de base, ce qui justifie la tenue de cette réunion dans cette partie de la ville de Kinshasa.

Tshieke Bukasa