L’UDCO à l’AMP pour soutenir Kabila

0
44

C’est dans une ambiance de fête, sur l’avenue des Huileries à Gombe, que l’Union pour le Développement du Congo (UDCO) a signé l’acte d’adhésion à la Charte de l’Alliance de la majorité présidentielle, (AMP). Le parti devient, par ce fait, une force politique aux côtés du Pprd, du Pdc, du Msr, du Panu, de l’Uldc, de l’Arc et de la Dcf/Cofedec. 

            La cérémonie s’est tenue le samedi 23 octobre 2010 au siège de l’Alliance, en présence du secrétaire exécutif de la plate-forme présidentielle, Koyagialo Gbase Te Gerengo. La fracassante entrée, par la grande porte, de la jeune formation politique dans l’Alliance a été saluée par des dizaines de militants et sympathisants signalés dans le voisinage des lieux dès sept heures, drapelets et t-shirts aux couleurs du parti en mains. C’est son président national, Banza Mukalayi Nsungu, foulard du parti au cou, qui a engagé l’UDCO sous les applaudissements de la base.

            Avant d’inviter Banza Mukalayi à la signature de l’acte fondateur de l’AMP, le secrétaire exécutif de l’Alliance a lu, à l’attention de son interlocuteur, les pertinentes dispositions de la Charte, coulées sous forme des droits et obligations. C’est par l’affirmative que Banza a solennellement a répondu à Kayagialo avant de s’engager. Ovations dans la salle où la présence de l’ensemble du bureau exécutif du parti était fort remarquable. 

            Un PV a vite été dressé, reconnaissant ainsi à l’ UDCO sa place au sein de la cinquantaine des partis invités à se jeter à l’eau pour le Chef de l’Etat. Au-delà de quelques aimables mots, le président national, sourire en coin, a remis à son vis-à-vis une lettre de remerciement destinée à l’autorité morale dans laquelle il  exprime la gratitude à celui qui passe à ses yeux pour l’architecte de l’essor du pays.

Le clou de la cérémonie a été la montée du drapeau du parti au vent aux côtés de ceux des « aînés », tous désormais traités sur un même pied d’égalité.

            On rappelle que l’adhésion a été décidée au dernier conclave de Kingakati présidé par l’autorité morale de l’Amp à la suite d’une « motion » soulevée par Raymond Tshibanda, soutenue par Alexis Thambwe Mwamba puis appuyée par tous. Entrait également, à cet instant-là, le parti pour l’action (PA) de Tryphon Kin Kiey Mulumba. 

Le projet de société rappelé aux militants 

            Cérémonie terminée, c’est le projet de société du parti qui a été rappelé, dans un court meeting, aux militants. Sous le slogan « Votez Udco et le peuple gouverne », Banza a délié les quinze articulations qui fondent le projet du parti. C’est notamment son engagement à décentraliser l’administration gouvernementale, à réduire la pauvreté, à créer de vrais emplois, à rétablir la confiance du peuple dans l’intégrité du gouvernement et le propriétaire des établissements publics, à éradiquer la famine et l’insécurité alimentaire.

            Dans sa croisade pour un Congo prospère, Banza et la base prennent l’engagement, à travers le projet de société du parti, de bâtir un Congo fort avec une population saine, un environnement sûr, un logement décent, une dignité des pensionnaires, une industrie minière viable et un tourisme générateur des recettes. Ce lundi, le président national est annoncé dans le Bas-Congo, porteur d’un message de soutien à Joseph Kabila.     

D-I.K

 

LEAVE A REPLY

*