Loseke Nembalemba toujours «Belge» !

1
449

Le professeur Tharcisse Loseke, ci-devant Président Délégué de l’UDPS,
aile Tshibala Nenzhe, n’est pas encore au bout de ses peines. Il a
beau se prévaloir de sa nationalité congolaise, mais il est encore et
toujours Belge de par le «Moniteur Belge» encore en vigueur jusqu’à ce
jour. Tout d’abord, le Procureur de la République siégeant n’a pas
abordé cette question soulevée comme exception d’ordre public hier
lors de l’audience publique au Tribunal de Paix de Matete par les
avocats de Jean-Marc Kabund-A-Kabund, actuellement Secrétaire général
de l’UDPS.
En outre, jusqu’à ce jour, le professeur Loseke n’a pas encore déposé
devant les instances administratives et judiciaires compétentes
congolaises l’acte authentique de sa renonciation à la nationalité
belge et approuvée par l’administration du Royaume de Belgique.

La Boite à Pandore de José Makila

On rappelle que cette question de congolité avait ébranlé l’Assemblée
nationale au cours de la toute première séance publique de cette
chambre à l’époque présidée par Vital Kamerhe en 2017. En effet, ce
jour-là, piqués par on ne sait quelle mouche venimeuse, des membres de
cette chambre basse avaient défilé à la tribune de cette institution
parlementaire pour accuser leur collègue Alex Kande Mupompa de détenir
la nationalité belge. A ce titre, avaient-ils déclaré, il ne pouvait
pas se présenter comme candidat au poste de gouverneur du Kasaï
Occidental.
Lors des mêmes débats fort houleux, le député José Makila, alors
membre du Mouvement de Libération du Congo de Jean-Pierre Bemba, avait
mis le feu aux poudres en déclarant sans peur ni vergogne que son
parti et certains de ses alliés disposaient des listes des membres du
gouvernement, du parlement et d’autres institutions de la République
jouissant de diverses nationalités étrangères. «Le moment venu, nous
allons rendre publiques ces listes», avait-il averti, sous les
applaudissements nourris de la salle. Grande frayeur et forte émotion
dans la grande salle des Congrès.

Le moratoire de Vital Kamerhe

Ayant obtenu une suspension des travaux et après consultations avec
les différents présidents des groupes parlementaires en vue de calmer
le jeu et faire ramener la sérénité des débats, le président de la
chambre basse avait proposé le fameux moratoire pour permettre à ceux
qui détiendraient une autre nationalité que celle d’origine de
procéder aux démarches pour se mettre en règle avec les prescrits de
la Constitution, surtout en ce qui concerne la loi sur la nationalité.
Voilà comment l’on avait sauvé les meubles mais la question est
demeurée intacte car bon nombre ont continué à détenir une autre
nationalité pour diverses raisons. C’est le cas du professeur Loseke
comme ce fut celui du premier ministre Samy Badibanga tout au début de
son mandat à la tête du gouvernement de transition, il y a huit mois.
KKNT

L’ARRETE DE THAMBWE MWAMBA
Attendu qu’en l’espèce, l’impétrant, Monsieur Loseke Nembalemba
Tharcisse, a établi avoir possédé la nationalité congolaise d’origine;
Attendu que cette déclaration a été introduite en date du 26 janvier
2017, enregistrée par le Ministre d’Etat,, Ministre de la Justice et
Garde des Sceaux sous le numéro 000025, volume I folio 050 et a fait
l’objet de la délivrance de l’attestation n°005/CAB/ME/J& GS/DCC/2017
du 06 février 2017 portant déclaration de renouvellement de la
nationalité congolaise d’origine.

Attendu que de l’examen du dossier personnel de l’impétrant Monsieur
Loseke Nembalemba Tharcisse, il se révèle qu’aucune cause d’indignité
pouvant fonder le Gouvernement à s’opposer à sa requête n’a été
retenue, à sa charge mais au contraire, l’impétrant  a conservé, avec
la République Démocratique du Congo, des liens manifestes de
rattachement, notamment d’ordre familial ou sentimental, culturel,
professionnel et économique;

Qu’il déchet dès lors de faire droit à sa requête;
Sur proposition du Secrétaire Général à la Justice;

ARRETE :

Article 1er : Est reçue et enregistrée sous le numéro 00025, volume I,
Folio 050, la déclaration de renouvellement de la nationalité
congolaise d’origine du 26 janvier 2017, de Monsieur Loseke Nembalemba
Tharcisse.
Articule 2 : A  recouvré sa nationalité congolaise d’origine, après
renonciation à sa nationalité belge d’acquisition, Monsieur Loseke
Nembalemba Tharcisse, né à Tshumbe, le 27 janvier 1949 et résident à
Kinshasa, au numéro 60/18 de l’avenue de la Justice, dans la commune
de la Gombe, en République Démocratique du Congo;
Article 3 : Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
contraires au présent arrêté.
Article 4 : Le Secrétaire Général à la Justice est chargé de
l’exécution du présent arrêté qui entre en vigueur à la date de sa
signature.

Fait à Kinshasa, le   06 ….2017
Alexis Thambwe Mwamba

1 COMMENT

Comments are closed.