L’OMEC attristé par la mort du RCA Saka-Saka de l’ACP

0
55

L’Observatoire des Médias Congolais (OMEC) a appris avec une profonde tristesse le décès inopiné, dans la nuit du lundi 09 au mardi 10 août 2010 à l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, du journaliste Urbain Saka-Saka Sakwe, Rédacteur en chef Adjoint et Président de la Délégation Syndicale de l’Agence Congolaise de Presse (ACP).

        L’instance d’autorégulation des médias garde du défunt le souvenir d’un limier infatigable, d’un agencier rigoureux et talentueux, qui ne transigeait pas avec les règles d’éthique et de déontologie. La même rigueur ainsi que la compétence l’ont constamment habité dans sa tâche de Rédacteur en chef Adjoint mais aussi de superviseur du bulletin de l’ACP à l’imprimerie.

        Ce héros de l’ombre, grand connaisseur du “marbre”, a eu à abattre, durant des “décennies, un travail de fourmi, fort apprécié aussi bien par ses supérieurs hiérarchiques que par ses collègues de travail. Agencier pur sang, feu Urbain Saka-Saka était compté parmi les journalistes congolais n’ayant jamais été pris en défaut au regard de l’éthique et de la déontologie.

        L’OMEC rend un hommage particulier au disparu et souhaite que la profession suscite au pays d’autres Saka-Saka.

Fait à Kinshasa, le 11 août 2010

Prof. Bernard Munsoko

Secrétaire Exécutif

LEAVE A REPLY

*