L’OGEFREM a fêté 34 ans de travail et de succès

0
143

ogefrem_siegeLe 12 novembre 2014, journée fériée à l’Office de Gestion du Fret Multimodal (Ogefrem), a coïncidé avec la date de son 34 ème anniversaire. La grande cérémonie de commémoration de ce 34 ème anniversaire a été organisée hier 19 novembre 2014, date du premier anniversaire de l’inauguration de son siège social par le président de la république, Joseph Kabila Kabange. Dirigeants honoraires de l’office, députés, conseillers et autres personnalités, ont tous rehaussé de leur présence cette manifestation, aux côtés des agents et cadres de cette entreprise.

          Tout a commencé par une messe d’action de grâces célébrée par l’abbé Noël Bulandungu à la paroisse Notre Dame de Fatima, dans la commune de la Gombe. L’évangile du jour était tiré du livre de Matthieu 25, 14-30 et la première lecture du livre de Proverbes. Il a évoqué la parabole de Jésus-Christ à ses disciples : l’histoire du riche avec ses serviteurs sur les talents.

             Dans son homélie, le prêtre a souligné que l’homme est l’être choisi par Dieu pour la continuité de sa mission au travers « le travail ». A cet effet, il a invité les cadres et agents de l’Ogefrem à travailler pour les générations futures, en conjuguant des efforts importants. Il les a exhortés à s’approprier l’entreprise, afin de créer et multiplier les richesses qui leur serviront d’une part, et principalement les générations futures et la République, d’autre part.

Année des avancées significatives, mais délicate

 

    Le comité Anatole Kikwa est compté parmi les équipes dirigeantes les plus efficaces dudit office. Il a réussi à réaliser de nombreux projets que ses successeurs ont élaboré. 2014 était baptisé « année de confirmation ». Cela a été concrétisé avec le lancement des travaux de construction et de réhabilitation du siège au Katanga, du conseil d’administration à Kinshasa, du siège de Boma, etc. On y a ajouté l’ouverture de l’agence de Kindu.

            Dans le cadre des avancées, l’Ogefrem vient d’obtenir le prix du « meilleur chargeur africain » et est « champion d’Afrique ». Actuellement, il est président de l’Union du Conseil des Chargeurs Africains ; etc.

        Prenant la parole, Anatole Kikwa Mwata Mutambo, Directeur général intérimaire de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (Ogefrem), a remercié ses invités, principalement les dirigeants honoraires de l’office.

      Il a poursuivi son speech en donnant le bilan global très positif de son mandat. Cependant, l’entreprise traverse une période très compliquée à cause de la faible importation des véhicules à Boma. Ceci est la base de la baisse des recettes pour l’office. Certaines difficultés sont liées à la situation de l’Est où, les représentations sont butées à d’énormes difficultés.

   Malgré toutes ces difficultés, les cadres et agents continuent à bénéficier de leurs avantages et ne connaissent pas des arriérés de salaires. Une raison de plus pour féliciter et encourager le comité Anatole Kikwa.

Les invités de marque

         Parmi les hautes personnalités, on comptait l’honorable Mbatshi Batshia, Kiyanga Ki-Lombi, tous anciens présidents directeurs généraux et Henry Kokolo Thamba, ancien 1er directeur général adjoint de l’Ogefrem, ainsi que Mulomba Johnny et Constant Mumue-Sa-Mumue, tous conseillers et représentants du ministre de Transports Justin Kyalumba Mwana Ngongo et Caroline Mawanzi, directeur général de Lignes Maritimes Congolaises.

Managers qui ont façonné l’Ogefrem

En 34 ans d’existence, l’Ogefrem a connu dix équipes dirigeantes, notamment :

– Donatien Ya Mutwale Muyimbwe, premier président délégué général nommé le 4 décembre 1982,

– Philippe Kiyanga Ki-N’Lombi en 1985,

– André Tshivuadi Kalombo nommé en 1988,

– Donatien Ya Mutwale Muyimbwe revint en avril 1989,

– Simon Floribert Mbatshi Batshia en 1991,

– Samy Lelo Mawaka en février 1992,

– Charles Isio Bosumba en 1997,

– Louise Mayuma Kasende en 2001,

– Emile Ngoy nommé en août 2005, et enfin, Anatole Kikwa qui a pris le bâton de commandement de 2011 à ce jour.

Dorcas NSOMUE

LEAVE A REPLY

*