L’Ogefrem à l’heure de la modernisation

0
184

 

          La révolution de la modernité est l’une des stratégies politiques de la République Démocratique du Congo pour ce quinquennal. A cet effet, Anatole Kikwa Mwata Mutambo, Directeur Général intérimaire de l’Office De Gestion du Fred Multimodal a donné la quintessence  de son plan d’action pour l’année en cours. C’était au cours d’un dîner de presse tenu le mardi dernier au restaurant chez Flore à Bon Marché que le directeur général a.i. de l’Ogefrem a pu faire cette communication aux chevaliers de la plume.

 Ce dîner a réuni les journalistes de l’audiovisuel, de la presse écrite et en ligne. C’est dans un climat d’amitié que ces derniers ont pu échanger avec le Directeur général a.i. de l’Ogefrem.

            Vu, les réalités sur terrain, Anatole Kikwa et l’ensemble des membres et cadres de l’Ogefrem se sont décidés à se focaliser tout d’abord sur l’inauguration du nouveau bâtiment érigé  sur l’avenue du Livre. Celui-ci devra abriter les bureaux administratifs. Il a souligné que les travaux sont presqu’à la fin car l’entreprise  chinoise qui les exécute est arrivée en phase de finissage. Par la suite, il procédera au lancement des travaux d’aménagement du siège de la ville portuaire de Matadi ainsi que de construction du siège de Boma le mois prochain. Après interviendra le coup d’envoi des travaux de constructions  d’une polyclinique au centre-ville de la capitale congolaise. Cette dernière sera construite pour la prise en charge des agents et cadres de l’Ogefrem, car l’enveloppe destinée aux soins médicaux est énorme. Ce bien commun nous permettra d’économiser pratiquement 50 mille dollars américains alloués à ce secteur, a-martelé Anatole Kikwa.

            Il sied de noter que l’Ogefrem se veut une entreprise publique qui produit de bonne recettes pour le  au trésor public. Sur ce, il compte entamer une nouvelle phase dans l’histoire. D’où la construction d’un port sec à Kasumbalesa dans la province cuprifère congolaise afin de pouvoir rentabiliser ses activités. L’exécution de ses travaux sera effective grâce à un contrat de partenariat avec l’Afrique du Sud.

            Le directeur général a.i. de l’Ogefrem a saisi l’opportunité pour annoncer aux chevaliers de la plume la montée en puissance de l’Office de Gestion du Fret Multimodal, qui, au mois de septembre, prendra le bâton de commandement de l’Union des Chargeurs d’Afrique. A cet effet, la République Démocratique du Congo est le lieu choisi pour la tenue de la 16ième assemblée générale des chargeurs africains.

            Au cours de cette rencontre avec la presse, le directeur général était accompagné de quelques membres du staff du département de communication et relations publiques chapeauté par Florent Ebondo. Les relations entre l’Ogefrem et d’autres instances sont au beau-fixe,  a déclaré Anatole Kikwa.

            A la fin de son speech le directeur général de l’Ogefrem a souligné que la grande partie des projets  de 2013 sera réalisé sur fonds propres. Car, lui et son comité de gestion sont ennemis des dépenses et du gaspillage. Ils ont opté pour la politique de la réduction des dépenses. Nous voulons aussi montrer à la diaspora que nous travaillons. Quelle revienne pour travailler au profit de la république, a-t-il souligné.

Dorcas  Nsomue

LEAVE A REPLY

*