Liste définitive des candidats à la présidentielle : un fauteuil pour onze

0
26

Ils sont onze candidats à avoir été retenus par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) pour briguer la magistrature suprême le 28 novembre prochain. Cette liste a été rendue publique hier, jeudi 15 septembre, par le bureau de cette institution d’appui à la démocratie lors du point de presse animé par son président, Daniel Ngoy Mulunda accompagné de cinq autres membres du bureau à son siège dans la commune de la Gombe.

Ces candidats dont les dossiers ont été jugés recevables dans l’ordre alphabétique sont notamment, Andeka Djamba, Bombole Intole Adan, Kabila Kabange Joseph, Kakese, Kamerhe Vital, Kashala Oscar, Kengo wa Dondo Léon, Mbusa Nyamwisi Antipas, Mobutu Nzanga Ngbangawe Francois Joseph, Mukendi et Tshisekedi wa Mulumba Etienne. Sur cette liste où on ne compte aucune femme, on note la présence de quatre anciens candidats de 2006 dont le président sortant, Joseph Kabila, Mobutu Nzanga, alors qu’il y a sept nouveaux qui font leur apparition pour ce scrutin.

Selon le président de la Ceni, la publication de la liste des candidats à la présidentielle marque ainsi le début de la publication de la liste provisoire pour les candidats députés nationaux qui interviendra dans les prochains jours en attendant le traitement en cours de 1134 dossiers sur les 2335 jetons remis aux retardataires présents dans tous les bureaux de réception et de traitement de candidatures à travers le pays .

C’est ce qui justifie d’après Ngoy Mulunda le léger retard. A cela il faut ajouter de contraintes de centralisation des données à travers le pays et le volume de dossiers de candidatures parvenu à la Ceni les deux derniers jours qui alourdissent le travail. Une fois le travail fini, a-t-il soutenu, les listes de candidats jugées recevables et non recevables seront publiées à travers les médias audiovisuels, affichées au siège de la Ceni, au bureau du Secrétariat exécutif provincial mais aussi dans les antennes de chaque province. Après publication, a renchéri Ngoy Mulunda, il s’ouvrira immédiatement une période de recours et de traitement des contentieux devant les juridictions compétentes. Car, pour ses élections couplées, outre les onze qui concourent pour la magistrature suprême, la Ceni a enregistré 7291 candidatures pour la députation nationale.

Tout en invitant les acteurs politiques au respect du code de bonne conduite pour des élections apaisées, la Ceni a aussi saisi cette occasion pour rappeler à tous les partis politiques et regroupements politiques ayant déposé des dossiers de candidature à l’élection présidentielle que la période de dépôt de recours en contestation devant la Cours suprême de justice s’étend du 16 au 19 de ce mois.
Enfin, pour confirmer que le processus devient irréversible, le président de la Ceni a annoncé la réception, mercredi 14 septembre à Kinshasa du matériel électoral composé de bureaux de vote et des centres locaux de compilation des résultats.

A.Vungbo

LEAVE A REPLY

*