L’ISTA déverse 167 ingénieurs sur le marché de  l’emploi

0
404

istaL’institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) n’a pas manqué au rendez-vous du vendredi 31 juillet 2015. Conformément aux strictes exigences du calendrier Académique, il a clôturé en beauté, l’année 2014-2015 avec la collation des grades académiques de 167 étudiants finalistes du premier et du second cycles des sections Aviation civile, Electricité, Electronique, Mécanique et Météorologie. Cette double cérémonie présidée par le Directeur Général, le professeur Pierre Kasengedia Motumbe, s’est déroulée dans l’enceinte de cet établissement, dans la commune de Barumbu, en présence de plusieurs invités. Des moments forts ont marqué ces instants, entre autres, le mot de bienvenu prononcé par le DG, la présentation du rapport des activités académiques 2014-2015 par le Secrétaire général académique, Kidiamboko, le mot de remerciement du président des  étudiants ainsi que la présentation des activités para-académiques de l’institut avec ses équipes de basketball, Taekwondo et football.

            Saisissant cette opportunité, le professeur Pierre Kasengedia a rappelé à l’assistance que cette cérémonie qui témoigne de l’accomplissement avec brio de la mission confiée au comité de gestion qu’il préside, n’est rien d’autre que le résultat de la conjugaison des efforts de tous les membres du corps académique et scientifique, du personnel administratif et technique ainsi que des étudiant. Autrefois réputé comme un site de troubles et de désordres, l’ISTA a connu ces dernières années des grandes mutations conformément à la vision du comité de gestion depuis sa prise de fonction, de promouvoir l’assainissement mental et environnemental ainsi que le développement intégral de l’institut.

«Le respect du calendrier académique tout au long de cette année démontre combien les mentalités ont changé. Et ce fait mérite d’être retenu désormais comme une avancée dans la mutation positive enregistrée en faveur de notre établissement qui est en train de devenir effectivement une référence pour toute la société », a martelé le DG Kasengedia.

Il a ensuite rappelé les différentes activités académiques organisées le long de l’année (journées de réflexion sur les NTIC,  journée scientifique sur la bio ingénierie médicale), tout en mettant un accent particulier sur les activités  sportives comme preuve de la transformation intégrale de l’homme-étudiant.

            L’ISTA a enregistré cette année la poursuite d’une coopération agissante avec les universités et partenaires extérieurs ayant la vocation similaire (universités flamandes et Paris du sud). C’est dans cette optique d’échanges avec les partenaires qu’à l’occasion du récent séjour de travail du DG en Afrique du Sud, à l’invitation de l’entreprise de fabrication des Gyravions, Wagtail Aviation, un protocole d’accord a été signé entre les deux parties. Ce partenariat va permettre à l’ISTA de procéder à l’assemblage des avions gyroplanes, la maintenance préventive et la réparation des aéronefs et d’organiser la formation dans le domaine aéronautique et du pilotage.

            Il sied de noter qu’aucune réussite n’a été enregistrée dans la section Maintenance du matériel médical et que le taux de réussite en général a été faible. Le SG académique Kidiamboko a indiqué que ces résultats reflètent tout simplement la réalité de la rigueur des enseignements, tout en formulant le vœu de connaitre un plus grand nombre de réussites l’année prochaine.

La force négative transformée en énergie positive

Comme l’a indiqué le DG dans son adresse, l’ISTA a atteint le niveau de performance sportive inédit depuis sa création en 1971 et est devenu sans fausse modestie, a-t-il soutenu, le pôle sportif universitaire le plus important de la RDC. A titre illustratif, l’équipe de Taekwondo compte le meilleur Athlète de l’Afrique centrale (Cédrick Botalatala) et a fini en tête du championnat Régional de l’Afrique centrale avec 13 médailles dont 5 décrochées par les athlètes de l’ISTA.

 Myriam Iragi Maroy