Lisanga rappelle aux anti-dialogue leur engagement de juin 2014

0
43

lisangaL’initiateur du Front Populaire contre la Révision constitutionnelle vient d’exhumer la déclaration des Forces Politiques et Sociales du 24 juin 2014 pour rappeler aux anti-dialogue leur engagement.

A l’en croire, dans cette déclaration signée par 60 acteurs de cette plateforme, avec l’UDPS en tête, ceux qui s’opposent au dialogue aujourd’hui avaient décidé d’obtenir la convocation d’un « Dialogue inclusif », conformément à l’Accord- cadre d’Addis-Abeba, ainsi que la Résolution 2098 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, pour lutter contre la crise de légitimité provoquée par les élections chaotiques du 28 novembre 2011.

Au cours d’un point de presse animé hier dans la commune de Lemba, Lisanga Bonganga a fait constater que seule l’UDPS est restée constante dans son engagement, pendant que les autres partis signataires, regroupés actuellement dans la « Dynamique pour l’Unité d’Action », ont fait volte-face.

En vertu de cet engagement, Lisanga accuse les anti-dialogue de trahir leur serment, ainsi qu’Etienne Tshisekedi et son parti, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Cette trahison démontre, une fois de plus, selon l’initiateur de Front Populaire contre la Révision Constitutionnelle, que le président de l’UDPS est  un homme constant, crédible et respectueux de ses engagements.

Lisanga a soutenu haut et fort que la véritable opposition, en République Démocratique du Congo, est incarnée par le leader de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, qu‘il considère comme le père de la démocratie congolaise, mieux, le « Mandela congolais ».

Le camp du refus est caporalisé, selon lui, par des nostalgiques de Kabila, qui roulent pour le glissement, avec comme message de propagande l’enrôlement de tous les électeurs, ce qui fait d’eux des alliés du pouvoir en place.

« Ceci s’explique par le fait que lors de son adresse, le 30 juin 2015, le président Kabila avait soutenu le principe de l’enrôlement », a rappelé Lisanga Bonganga.

Cet acteur politique a promis d’approfondir ses thèses de soutien à Tshisekedi lors de son meeting de vérité prévu le 12 septembre 2015, au terrain Mefe, dans la commune de la Lemba.

En prévision de ce grand rassemblement populaire, une rencontre est prévue aujourd’hui entre le Gouverneur de la ville de Kinshasa et les délégués du Front Populaire contre la Révision Constitutionnelle, en vue de se mettre d’accord autour de son organisation.

EW