L’INSS bancarise ses pensionnés

0
269

inssSur ordre du gouvernement, l’INSS paye désormais les prestations sociales à la Rawbank, BCDC, Finca, TMB, Procrédit Bank, etc. Depuis son existence, l’Institut National de Sécurité Sociale avait l’habitude de payer ses pensionnés au niveau de ses caisses, en espèces.

Compte tenu de l’évolution de la science et surtout de l’avènement de nouvelles technologies de l’information et de la communication, le gouvernement a demandé à cette institution de gestion des travailleurs assujettis au régime de la sécurité sociale, de bancariser tous ses pensionnés.

Le message a été capté cinq sur cinq par Agnès Mwad Katang, directrice générale de cette institution. Elle n’a ménagé aucun effort pour que les personnes du troisième âge soient rapidement intégrées dans le circuit bancaire, en ouvrant des comptes pour elles pour celles qui n’en avaient pas. Quant aux retraités déjà détenteurs de comptes bancaires, l’INSS se contente de les approvisionner à chaque paie.

Il sied de noter que c’est sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo que la bancarisation des prestations sociales est effective.

Pour l’année en cours, l’INSS a déjà crédité les comptes de ses pensionnés depuis le début de cette semaine. Concrètement, c’est le 1er trimestre 2016 qui est pris en compte. Il convient de signaler que c’est en janvier 2016 que  l’Institut National de Sécurité Sociale avait libéré la paie du 4me trimestre 2015 par voie bancaire.

Bancarisation : une exigence gouvernementale

Selon les informations reçues de la sous-direction technique chargée des prestations sociales, la bancarisation des pensionnés a débuté l’année passée. Cependant, avant de passer à l’action, l’INSS avait sondé les bénéficiaires. Selon les avis recueillis, la majorité d’entre eux avait souscrit chaleureusement à l’option de la paie
bancarisée.

Mais, la procédure avait pris du temps, étant donné que les pensionnés avaient réagi avec lenteur. L’objectif visé était de faciliter la tâche aux pensionnés, contraints de perdre beaucoup de temps dans les procédures de paiement  de leurs primes.

80%  de pensionnés bancarisés

Selon  nos sources, plus de 80%  de prestataires sociaux de l’Institut National de Sécurité Sociale, étaient d’accord avec « la bancarisation». Et, c’est depuis le payement du 4ème trimestre de l’année 2015 qui est intervenu au mois de janvier 2016 que la bancarisation est effective au niveau des banques commerciales.

Les 20% de retraités non bancarisés se recrutent parmi les personnes malades, invalides, etc. Leur payement s’effectue, depuis belle lurette, à domicile.

« Nous sommes maintenant dans le système de la bancarisation depuis le 4ème trimestre de l’année 2015. 80% de pensionnés sont bancarisés et 20% ne le sont pas. Il faut noter que nous tenons compte de la proximité », déclare la sous-directrice technique.

Certaines banques ont mis en place des guichets mobiles, à l’instar de Finca Express », selon la même source.
Ainsi, l’INSS invite ses affiliés à consulter leurs comptes bancaires. Les banques ayant signé des contrats de collaboration et de performance sont, notamment, Rawbank, Procredit Bank, Banque Commerciale du Congo (BCDC), Finca, Trust Merchand Bank (TMB), etc.

Créé depuis 1961, l’INSS organe de sécurité de sociale a été transformé depuis 2009 en établissement public à caractère technique et social, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière.

Il est placé sous la garantie de l’Etat et sa tutelle technique et financière est exercée par le ministère ayant la Prévoyance sociale dans ses attributions.

L’INSS assure des prestations de vieillesse, d’invalidité, d’accidents de travail, de maladies professionnelles, de familles, de survivants.

Ainsi, ses prestations sont regroupées en trois branches suivantes : la branche des pensions (de vieillesse, d’invalidité et de survivants) ; la branche des risques professionnels (accidents de travail et maladies professionnelles) et la branche des allocations familiales.

Outre ces prestations légales obligatoires, les assurés sociaux peuvent bénéficier, dans certaines conditions, des services sanitaires et sociaux. Notons que l’INSS alloue à la famille du retraité décédé un montant forfaitaire dans le cadre de ses actions sanitaires et sociales.

 Dorcas NSOMUE