Linafoot : MK s’oppose à V.Club à huis clos

0
30

Le comité de gestion a maintenu la décision controversée d’organiser tous les matche du play off du 20ème championnat à huis clos, au stade Révérend Père Raphaël.

Même ceux des équipes pas du tout touchées par la violence de leurs supporteurs, comme avaient été déplorés les graves incidents survenus en ce lieu lors de la réception de SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi par le DC Motema Pembe de Kinshasa, le dimanche 12 avril, pour le compte de la 9ème journée, et ayant interrompu définitivement la partie à la 82ème minute.

Sans discernement, il a frappé à l’aveuglette. Il faut commencer quelque part, entend-on dire. L’équipe dirigeante est soupçonnée de s’installer dans la logique de la fermeture de ce temple de la Commune de Kalamu, comme n’ont cessé d’ailleurs de le réclamer certains esprits malveillants. L’intention claire – qui fait du chemin – est que le représentant de Kinshasa en Coupes africaines aille se produire ailleurs, pas ici.

Ce n’est nullement un procès d’intention parce quand on voit et suit de près les violences perpétrées de manière quasi régulière, dans la même compétition nationale, depuis plus de cinq saisons, au stade de Tshikisha de Mbuji-Mayi par les ultras de SM Sanga Balende et au stade TP Mazembe ainsi qu’au stade de la Kenya, tous deux de Lubumbashi, de la part des sbires du TP Mazembe et des fanatiques du FC Saint Eloi Lupopo, entraînant des nombreux blessés et parfois mort d’homme, il y a lieu de donner raison aux sportifs qui pensent que c’’est une autre façon de démontrer que les mesures prises pour décourager les fauteurs de troubles sont toujours sélectives.

            Toujours est-il que la rencontre crispante entre le FC Max Mokey et l’AS V.Club, comptant pour la 6ème journée du play off, reste programmée à huis clos ce mercredi au stade Révérend Père Raphaël. Le public y sera donc absent. La particularité de cette explication est qu’accusé de servir de Cheval de Troie de Moïse Katumbi à Kinshasa en se montrant coriace ici mais mou là-bas, le FC MK s’est mis sur le dos, à tort ou à raison, les partisans et de l’AS V.Club et…du DC Motema Pembe.

            Siki Ntetani Mbemba