Linafoot 4me journée : V. Club bat de nouveau Don Bosco : 2-0

0
21

V.Club de Kinshasa a consolidé sa position de leader au classement du play-off de la Linafoot (Ligue Nationale de Football) en battant hier à Lubumbashi, au stade TP Mazembe, Don Bosco par deux buts à zéro. Les deux réalisations des vert-noir ont porté la signature de Luvumbu, qui a marqué aux 69me et 74me minutes. C’était la grande désillusion pour l’équipe considérée comme « dauphine » de TP Mazembe, dont la mission était de barrer la route de la Ligue des Champions de la CAF aux « Bana Mbongo ».

Déjà vainqueurs au match aller, à Kinshasa, le jeudi 1er mai, sur le score étriqué d’un but à zéro, inscrit par le même Luvumbu, les poulains de l’entraîneur Florent Ibenge comptent neuf points sur quatre sorties. Ils ont ainsi fait oublier à leurs supporters la déroute de la première journée face aux corbeaux (1-4).

 Les rumeurs sur un produit chimique qui aurait été aspergé dans les vestiaires de V.Club, ayant entraîné fatigue et somnolence chez les joueurs sur le terrain, risquent de s’amplifier après les incidents d’hier entre les acteurs de Sanga Balende et les supporters de Mazembe, à quelques minutes du coup d’envoi du match qui devait opposer les deux équipes. Selon des sources basées dans la capitale cuprifère, la délégation de Mbuji-Mayi a refusé de prendre le chemin des vestiaires du stade du TP Mazembe, à partir des entrées extérieures, afin d’éviter de revivre la mésaventure de V.Club.

Elle voulait par conséquent gagner la zone neutre par l’une des entrées principales, pour y attendre l’appel des arbitres. Montés comme un seul homme, les supporters des corbeaux ont barré le passage au bus qui amenait la délégation de Sanga Balende, avant de se mettre à la bombarder de projectiles. Dans le but d’éviter un lynchage public, joueurs et accompagnateurs ont quitté précipitamment le bus pris en chasse par des « Kuluna » de Mazembe pour envahir carrément le terrain, provoquant du coup l’interruption du match Don Bosco-V.Club pendant quelques minutes. La rencontre a pu reprendre peu après jusqu’à son terme.

Entre-temps, plusieurs joueurs et dirigeants de Sanga Balende, blessés, étaient évacués par un hôpital de la place, le gardien titulaire compris. A l’issue du match Don Bosco V.Club, seulement dix joueurs de Sanga Balende, dont certains se plaignaient de douleurs, se sont présentés aux officiels de leur match contre TP Mazembe, pour leur expliquer qu’ils ne pouvaient pas jouer à dix et dans une situation d’insécurité totale. Après avoir attendu les quinze minutes réglementaires, le trio arbitral a quitté le terrain.

 Réuni en urgence autour de ce dossier, le comité local d’organisation a décidé de reprogrammer le match Mazembe – Sanga Balende à ce lundi après-midi. Les « rouge-or » de Mbuji-Mayi vont-ils accepter de se présenter sur le terrain ? La question reste posée.                             F. S. 

LEAVE A REPLY

*