Limete : situation normale malgré quelques retards

0
163

Effectivement, dans le Centre installé à Limete, quartier Ndanu, la
pluie a provoqué le retard de plusieurs électeurs. Toutefois, ceux qui
l’ont bravée et se sont rendus à l’école primaire Matondo 1 – où il y
avait un centre de vote avec 10 machines à voter (MAV) ont voté sans
entraves. Il a fallu attendre les coups de 09h00 pour que les
responsables de ce centre arrêtent l’opération. En cause, le non
affichage des listes des électeurs que la foule réclamait depuis
longtemps. En effet, plusieurs électeurs ont exigé cet affichage pour
éviter toute confusion ou tricherie. C’est finalement aux environs de
13 heures que le vote a repris. Pour rattraper ce retard, les
responsables ont promis de poursuivre l’opération jusqu’au dernier
votant. Par contre, à l’école secondaire Matondo 2 – où un seul centre
a fonctionné (avec 6 MAV) sur les deux initialement prévus –
l’opération de vote n’a débuté qu’à 09h00. Un retard provoqué non
seulement par la pluie, mais aussi par le manque des intrants pour les
MAV et l’affichage. Ici encore, les responsables ont promis de
récupérer ce retard.
A l’Institut Lumumba, centres de vote qui ont fonctionné normalement
avec un total de 12 MAV. Dès 08h00, toutefois, il a été constaté que
deux MAV posaient problème. Les responsables ont fait appel à leur
hiérarchie pour que les techniciens de la CENI (Commission Electorale
Nationale Indépendante) viennent rapidement les réparer. Le vote, par
contre, s’est déroulé normalement. Les listes suivant l’ordre
alphabétique, affichées à l’entrée de chaque bureau,  orientaient
facilement les électeurs vers les locaux où ils devaient s’acquitter
de leur devoir civique. Il convient de souligner que la suppression de
certains  centres – cas de l’école Matondo 2 – et la mauvaise
impression des listes d’électeurs ont provoqué une confusion chez
plusieurs électeurs qui n’ont pas pu retrouver leurs noms pour voter.
SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •