Les véhicules FORD sur le marché congolais

0
263

Ils sont désormais sur le marché congolais ! Il s’agit des véhicules de la prestigieuse marque américaine « FORD » qui jusque là imposaient pas mal de calvaire aux admirateurs congolais pour en obtenir. Ils sont maintenant à leur portée. Les Congolais peuvent s’en procurer sur place à Kinshasa, grâce à AMC (African motors company) qui s’est vu confier le marché de distribution par le Groupe Moerloose travaillant depuis des années avec le constructeur de la marque Ford pour l’écoulement de ses produits à travers le monde.

La cérémonie du lancement a été lieu le mercredi 2 juin au siège du garage, situé au croisement des avenues Ebeya et Equateur dans la commune de Gombe, où les véhicules de la gamme seront entreposés.

Trois moments forts ont marqué ladite cérémonie qui a démarré en débuté de soirée. A savoir : les discours de François Kayibadi et Mike Crowley, respectivement Administrateur Délégué de l’AMC et Directeur de vente Ford/Usa, ainsi que le dévoilement par eux d’une superbe jeep de la gamme Ford.

Moerloose : grand actionnaire en RDC

 «La raison qui nous réunit ce jour est le lancement sur le marché de la République démocratique du Congo, des véhicules de la prestigieuse marque FORD dont la distribution a été confiée par le constructeur à AFRICAN MOTORS COMPANY, AMC en sigle, société de droit congolais du Groupe de Moerloose ». C’est en ces termes que le DG/AMC a justifié la raison de la rencontre.

C’était aussi l’occasion pour François Kayibadi de présenter succinctement le Groupe de Moerloose dont l’AMC filière.

C’est à l’initiative de Philippe de Moerloose, sur présent à la cérémonie, que le Groupe qui porte son nom a été créé en 1991. Au cours de la même année, il créa une autre société à Bruxelles dénommée DEMIMPEX dont la principale activité était la vente et l’expédition des pièces de rechange pour véhicules et autres engins en Afrique. Avant qu’elle se spécialise, par la suite, dans la vente de véhicules légers et ceux 4×4 aux normes tropicales, des engins de génie civil et équipements industriels.

Pour assurer le fret aérien, le groupe mettra en place une compagnie d’aviation « DEMAVIA »  pour l’acheminement rapide des pièces de rechange et des véhicules vers le marché africain.

Des bases logistiques seront installées en Europe. Elles jouaient le rôle de véritables aires d’entreposage sous-douanes destinées à desservir un vaste réseau de représentation et de distribution qui s’implantera peu à peu dans plusieurs pays africains. A savoir : la République démocratique du Congo, l’Angola, la Cote d’Ivoire, le Congo Brazzaville, le Rwanda, le Burundi, la Libye, le Madagascar, la Mauritanie, le Nigeria, l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, et bientôt le Cameroun, le Sénégal et le Burkina Faso.

Dans tous ces pays, le Groupe assure la distribution et le service après-vente, des équipements industriels et de véhicules ou engins.

Par ailleurs, suivant les marchés, le Groupe est aussi importateur des marques Nissan, Volkswagen, Mercedes, Volvo, Audi, Hitachi et John Deere. Et sans oublier qu’il devient désormais la représentation officielle de la marque FORD en RDC.

En outre, François Kayibadi a dévoilé que le Groupe de Moerloose est actionnaire dans plusieurs sociétés congolaises.

C’est le cas notamment de : AUTO TRANSPORT COMPANY (ATC) pour les marques Nissan, Volvo construction, Volvo Penta et Volvo camions ; DEMIMPEX Afrique « DEMAF » pour les marques Volkswagen, John Deere, Hitachi et Michelin ; HEWA BORA (compagnie aérienne) ; DEMTCO (une société spécialisée dans la production et l’importation des matériaux de construction ; OVERSEAS SECURITY service (société de gardiennage dans le secteur minier).

Dans le domaine de l’hôtellerie, il détient des actions dans les hôtels Karavia à Lubumbashi en partenariat avec le groupe britannique Lonhro, et Grand Hôtel Kinshasa en partenariat avec le gouvernement congolais.

Kinshasa, Lubumbashi, Kananga, et bientôt Goma

Dans sa détermination et son souci d’étendre ses services à travers toute la Rdc, hormis la capitale Kinshasa où il s’est établi, le Groupe de Moerloose compte des agences en provinces. Notamment à Lubumbashi (Katanga), Kananga (Kasaï Occidental), et sera bientôt à Goma dans le Nord Kivu. Il promet de s’installer à travers tout le territoire national dans un proche avenir. Il emploie à ce jour quelque 2.000 travailleurs en Rdc.

En décidant de revenir en Rdc, Ford veut appuyer le gouvernement congolais dans le processus de reconstruction nationale par la création des emplois et l’accroissement des taxes et divers droits dus à l’Etat.

Pour sa part, tout en proposant aux consommateurs congolais la gamme variée de véhicules marque Ford, l’AMC les rassure également un service après-vente ainsi qu’un garage doté de fournitures et équipements modernes à leur disposition.

Sur cette lancée, un 2ème site avec une grande capacité de service et show room sera ouvert d’ici août 2010 à Ndolo, en face de l’aéroport.

Pour sa part, le directeur de vente FORD/USA a indiqué que ça fait plus de 20 ans que Mike Crowley travaille pour Ford, et a pu rencontrer plusieurs distributeurs aux quatre coins de la planète.

Fort de cette expérience, il est convaincu que le choix sur l’AMC n’est pas aléatoire. C’est-à-dire qu’il est jugé au même niveau que toutes les autres concessions Ford dans le monde comme le témoignent ses installations.

On attend donc de la sous-traitante congolaise de proposer les meilleures affaires et la meilleure expertise en matière de services, ainsi que satisfaire aux besoins des clients Ford en Rdc.

Une garantie de 3 ans ou 60.000 km est accordée aux clients Ford/Rdc.

Dom

 

LEAVE A REPLY

*