Les Usa contre une nouvelle transition

0
39

usa«Les Usa  saluent la volonté du gouvernement d’organiser les élections de 2016 et encouragent  les acteurs politiques et  ceux de la société civile d’aller au dialogue, en prévision de ces scrutins. Cependant, les Usa  mettent en garde  que le dialogue ne doit pas être une occasion pour passer à une nouvelle transition ».   C’est en substance la déclaration faite par Tom Malinowski, Secrétaire d’Etat adjoint à la Démocratie, aux Droits de l’Homme et au Travail,  lors d’une conférence de presse qu’il a animée hier, jeudi 4 juin à Kinshasa  pour consacrer la fin de sa tournée dans la région des Grands Lacs.

Pour les Usa, tout en étant d’accord avec le dialogue, celui-ci  ne doit pas être  un moyen pour s’éterniser au pouvoir au détriment de la Constitution.  A ce propos, Tom  Malinowski a   promis que son pays sera particulièrement regardant au sujet du respect de la Constitution et du calendrier électoral publié par la Ceni pour des élections crédibles et apaisées. Raison pour laquelle, les Usa ont  appelé tous les acteurs au dialogue  en vue de la tenue  de ces  élections de manière  transparente.  Profitant de son séjour en RDC, l’officiel  américain a  exhorté le gouvernement à garantir la liberté d’opinion et d’expression, gage de la démocratie.     Car, a-t-il indiqué, le processus électoral actuel est une opportunité à ne pas rater et tout dépend de la  volonté du gouvernement à relever  ce défi.  Par ailleurs, les Usa, par la bouche de leur envoyé,  notent de manière satisfaisante des avancées  sur le plan démocratique en RDC, notamment   dans la lutte contre l’impunité, et l’éveil démocratique.

            S’agissant de la situation politique et sécuritaire dans les Grands Lacs, le diplomate américain a affirmé que le gouvernement de son pays est très préoccupé par tout ce qui se passe, particulièrement au Burundi et en RDC, où la question des élections constitue le plus grand défi au vu de la position des acteurs sur le terrain.

            Au sujet des tueries  à répétition au Nord-Kivu, précisément à Beni, l’officiel américain a invité le gouvernement et la Monusco à travailler la main dans la main, afin de mettre fin aux souffrances de la population sur place.

            Signalons que Tom Malinowski était en visite de travail dans la Sous-région des Grands Lacs pour assister, avec les pays de la sous-région à une conférence judiciaire ayant pour objectif de créer une synergie pour faire face aux défis sécuritaires que ces pays doivent résoudre. A l’étape de Kinshasa, Tom Malinowski a entre autres échangé   avec des officiels, des leaders de la société civile et des acteurs politiques de l’opposition. Parmi les officiels rencontrés, Tom Malinowski a été reçu par   le Vice-premier ministre et ministre de l’intérieur, Evariste Boshab, et le ministre de la Justice, Alexis Tambwe Mwamba.

VAN