Les suggestions des professionnels des médias à l’ARMP

0
45

         images-Journaux___Quelques_quotidiens_Kinois_812886751   A l’issue des travaux de l’atelier sur la campagne de vulgarisation de la loi de passation des marchés publics, les professionnels des médias ont formulé une série de recommandations aussi bien au gouvernement qu’aux responsables de l’Autorité de régulation des marchés publics. A titre d’exemple, les journalistes préconisent la création d’un réseau des communicateurs spécialisés dans les questions de passation des marchés publics. Aussi ils ont invité les responsables de cette structure spécialisée à associer les médias aux séances de dépouillement des offres, ainsi qu’à la réception des ouvrages réalisés. Ils entendent faire ainsi le monitoring des marchés publics mal exécutés et contribuer à renforcer la transparence dans toutes les étapes de la procédure de passation des marchés publics.

Pour eux, une collaboration agissante entre les médias et l’ARMP doit reposer sur un partenariat avec les différents organes de presse qui pourront dans ce cadre, produire des émissions ou des articles de presse sur la vulgarisation de la loi de passation des marchés. Pour ce faire, l’ARMP doit se doter d’une cartographie des médias détaillant leur spécificité, leur périodicité, leur implantation nationale ou provinciale. Et c’est par un renforcement de capacités continu que l’ARMP va aider à outiller davantage les professionnels appelés à accompagner sa marche.

Le ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle citoyenneté, a dans son mot de clôture, invité les professionnels des médias dont il a salué la disponibilité et l’assiduité aux travaux, à s’approprier la loi sur la passation des marchés publics, de manière à aborder avec professionnalisme, dans leurs reportages journaliers des questions de passation des marchés. Lambert Mende Omalanga espère que les journalistes pourront concourir ainsi à la transparence des procédures de passation des marchés, tout en gardant à l’esprit l’observance rigoureuse des règles d’éthique et déontologiques.

Le DG de l’ARMP a exprimé toute sa satisfaction pour la réussite des travaux de cet atelier qui vont sceller un partenariat solide et efficace avec les professionnels des médias dans la mise en œuvre de la loi sur la passation des marchés publics. Stanys Bujakera promet d’organiser prochainement d’autres séminaires-ateliers dans le cadre de renforcement de capacités des journalistes qui deviendront des interlocuteurs de sa structure. Il a loué l’expertise apportée par la Banque mondiale et de l’ISADE à travers Mme Mireille Amoussou et Victorin Honvoh, et le travail de qualité effectué par les experts de l’ARMP. Stanys Bujakera a promis que les recommandations lui présentées, à l’issue de ces travaux, ne seront pas rangées dans les tiroirs, mais feront l’objet d’une attention soutenue pour être mises en application.

J.R.T. 

LEAVE A REPLY

*