Les relations Russo-congolaises sont au beau fixe

0
30

Ils étaient nombreux, joyeux, souriants, contents, tirés à quatre épingles: politiciens, journalistes russes, congolais et diverses nationalités pour fêter la Russie. C’était à l’invitation du chef de la diplomatie russe accrédité à Kinshasa Anatoly Klimenko. Cette grande manifestation de la célébration de la fête nationale russe autrement dit « le jour de la Russie » a eu lieu mardi 12 juin 2012 à la résidence de l’ambassadeur russe.

Cette fête est célébrée dans tous les pays où la Russie entretient des missions diplomatiques. Une branche importante de la vie politique où la République Démocratique du Congo est alignée. Pour ce fait, Anatoly Klimenko ambassadeur russe, a saisi l’opportunité pour parler des projets que son pays envisage pour la République Démocratique du Congo. Il a annoncé l’arrivée de la Commission Centrale Electorale russe en visite en République Démocratique du Congo précisément à Kinshasa en date du 23 juin 2012. Cette délégation va rencontrer le bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ainsi que le président de l’Assemblée nationale afin de pouvoir échanger sur les grandes lignes de leurs relations. étant donné que la République Démocratique du Congo est un pays post-conflit et dont la démocratie est encore à la phase embryonnaire. Car, il y a eu beaucoup de fautes de la part de la Commission Electorale Nationale Indépendante, de l’opposition et des autorités lors des scrutins du 28 novembre 2011. Devant cette réalité, l’important serait d’assister la Ceni. Cependant, il faudrait qu’il y ait un dialogue approprié, important et constructif pour que les prochaines élections soient très bien organisées et se déroulent dans un très bon climat.
Ce partenariat entre les deux Etats est de longue date. Il sied de noter que les relations entre la Fédération de Russie et la République Démocratique du Congo ne datent pas d’aujourd’hui. Elles n’ont pas toujours été simples et heureuses. Elles ont aussi connu de moments de turbulences, au point d’être rompues totalement vers les années 80 et 90, quant la R.D.Congo s’appelait encore Zaïre et avait comme président feu Mobutu Sésé Seko. Aujourd’hui, les choses ont changé. L’heure est, non seulement à la normalisation mais aussi au renforcement des liens entre les deux pays.
La Russie a assisté la R.D.Congo sur plusieurs plans : politique, économique, éducatif, social, humanitaire, sécuritaire, etc. Cette assistance s’est concrétisée sous forme de l’aide humanitaire, du renforcement des capacités au travers la formation scientifique ainsi que la bourse d’études.


Pourquoi seulement le 12 juin ?

La Fédération de la Russie était un pays divisé en deux parties. D’une part, la partie dirigée par les socialistes et de l’autre celle dirigée par les communistes. C’est après plusieurs tables rondes que ce gigantesque pays s’est uni. Et, c’est depuis 1994 que les russes repartis dans le monde entier célèbrent leur fête nationale. La date du 12 juin a été choisie pour la célébration de la « fête nationale » russe depuis 1990. C’était le jour de l’adoption de la Déclaration de Souveraineté de la Russie (au cours du premier Congrès des députés de la République socialiste fédérative soviétique de Russie). La déclaration a considéré la souveraineté comme une condition naturelle et indispensable. L’idée de cette déclaration est née au sein du mouvement politique russe démocratique.
L’actuelle nomination dudit pays a été adoptée le 25 décembre 1991. Il faudrait noter que, c’est en vertu d’un décret présidentiel du 02 juin 1994, que le jour de l’adoption de la Déclaration de Souveraineté, le 12 juin a été proclamé fête nationale.

Dorcas NSOMUE

LEAVE A REPLY

*