Les radios communautaires fer de lance dans la lutte contre la pauvreté, sécurité alimentaire et le genre

0
62

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) va  organiser le premier Forum des clubs d’écoute communautaires Dimitra du District de la Tshopo, à Isangi dans la Province Orientale, du 9 au 10 août 2013. Selon le communiqué de presse parvenu à notre rédaction, cette activité est  une occasion pour les représentants  de près de soixante clubs d’écoute mis en place depuis octobre 2012, des radios communautaires impliquées et d’autres acteurs clés, de se rencontrer,  afin d’échanger sur l’expérience vécue et de réfléchir sur le  futur.

Cette manifestation, signale-t-on, s’inscrit dans le cadre du projet « Clubs d’écoute, lutte contre la pauvreté, sécurité alimentaire et genre », exécuté par la FAO-DIMITRA sur un financement du Gouvernement de la République Démocratique du Congo, par le biais du Programme pour la  relance de l’Agriculture en Province Orientale (PRAPO), et par le Fonds international de développement agricole (FIDA).

            Projet d’information et de communication participative fortement centré sur les questions de genre, la mobilisation sociale, la parole et l’action des populations rurales, son objectif est de renforcer le pouvoir socio-économique des producteurs et productrices vivant dans la zone d’intervention ainsi que leurs moyens d’existence et leur sécurité alimentaire. Un accent important est également mis sur le développement du leadership des femmes et des jeunes.

Pour  Aster Bashige, Coordonnateur du projet Clubs d’écoute communautaires (FAO-Dimitra), le Forum des clubs d’écoute d’Isangi fait suite à « près d’un an d’activités de sensibilisation, d’appui et de formation des femmes et des hommes, membres des clubs d’écoute ». Ces activités ont été menées par la coordination du projet, avec l’appui d’Inades-Formation RDC, dans tous les bassins et axes d’intervention du PRAPO, à savoir Isangi Ouest, Sud, Nord, Est, Basoko (Lileko) et les axes de Kisangani (Bengamisa, Ubundu et Wanyarukula). « Il faut souligner l’engouement particulier des populations invitées à se réunir autour des clubs d’écoute et le dynamisme remarquable des membres des clubs et des radios communautaires qui se sont lancés dans l’aventure», ajoute le Coordonnateur.

            Les chiffres liés aux actions de sensibilisation et de formation indiquent près de  240 villages visités et sensibilisés sur l’approche des clubs d’écoute et le genre, y compris les autorités administratives, politiques, religieuses, coutumières et communales et près de 18.000 personnes touchées directement ou indirectement par ces actions; 325 membres des clubs d’écoute (femmes et hommes) et animateurs et animatrices des organisations paysannes formés à l’approche, au genre et au suivi participatif ; 23 personnes des 7 radios communautaires formées sur la communication participative et les techniques de production de programmes interactifs.  Cela va permettre à toutes ses organisations de jeter une base solide de leur collaboration pour un développement harmonieux.

            Pour l’instant, on compte 60 clubs d’écoute communautaires Dimitra en Province Orientale, dont le nombre de membres atteint 2 275 et  dont la moitié est composé  des femmes et qui couvrent 167 villages sur les 317 villages situés dans l’aire géographique concernée.                                     VAN

LEAVE A REPLY

*