Les parlementaires de la CIRGL cogitent autour de l’éradication des conflits

0
55

C’est cet après-midi qu’interviendra la clôture des travaux de la 12ème session ordinaire du Comité Exécutif du Forum des Parlements de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL).

            L’ouverture officielle des travaux a eu lieu, hier mercredi 29 juillet, dans la salle des conférences internationales du Palais du peuple, où siègent les Sénateurs congolais. C’est le président de la chambre haute du Parlement congolais, Léon Kengo wa Dondo, qui a procédé à cette ouverture solennelle des assises de Kinshasa, en présence de son homologue de la chambre basse, Aubin Minaku.

 

Après avoir souhaité la bienvenue aux délégués des parlements des 12 pays membres de la CIRGL (Conférence internationale sur la région des grands lacs), le président du Sénat congolais a émis le vœu de voir les résolutions et recommandations qui seront issues des assises de Kinshasa, servir des matières à l’assemblée plénière de l’organisation, la sixième du genre, qui se tiendra en décembre prochain à Luanda, en Angola.

Il s’agit notamment des résolutions visant à favoriser la stabilité et le développement dans la région.

En tant que représentants des peuples, a souligné Léon Kengo wa Dondo, les participants à la 12ème session ordinaire du Forum des parlements de la Conférence internationale sur la région des grands lacs ont pour mission de formuler des recommandations pertinentes en vue d’alimenter les réflexions propices à la résolution des conflits dans la région.

Pour sa part, le Secrétaire général du FP-CIRGL Prosper Higiro a indiqué que les assises de Kinshasa se tiennent à un moment particulier où plusieurs Etats membres de la CIRGL s’apprêtent à organiser des élections. Ce qui est un défi majeur à relever dans cette partie du continent.

Parlant de la session, il a souhaité que les participants focalisent leur attention ou canalisent leurs réflexions particulièrement sur la manière de prévenir, sinon éviter qu’il y ait de nouveaux conflits armés dans la région des Grands Lacs.

Avant de terminer, il a rendu public le programme des assises de Kinshasa, avec  les thèmes qui seront développés.

Les représentants des peuples des Etats membres de la CIRGL se pencheront entre autres sur :

– L’examen et adoption du rapport de la 11ème session du FP-CIRGL dont les travaux s’étaient déroulés à Nairobi au Kenya, en janier 2015 ;

– La situation politique, sécuritaire et humanitaire dans les Etats membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, à savoir : la République du Burundi, la République du Soudan du Sud, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo ;

– L’examen et l’adoption du rapport de la mission d’observation électorale dépêchée en République du Soudan.

En plus de ces thèmes, les participants passeront également en revue la situation actuelle qui prévaut dans chaque Etat membre, ainsi que le déroulement des processus dans chacun de ces Etats.

Enfin, les assises de Kinshasa ont pour mission d’élaborer l’avant-projet de l’ordre du jour de l’assemblée plénière de l’organisation qui se tiendra en décembre prochain à Luanda, en Angola.

D’autres interventions ont également eu lieu en marge de la cérémonie d’ouverture des travaux. On peut citer celles du professeur Ntumba Luaba en sa qualité de Secrétaire Exécutif de la CIRGL, du président de la CIRGL, etc.

Ouverts hier par le président du Sénat Léon Kengo, les travaux seront clôturés cet après-midi par le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku.

Dom