Les membres du Conseil de sécurité « victimes » du volcan

0
38

Au cours de son point de presse hebdomadaire du mercredi 21 avril 2010, le porte-parole Madnodge Mounoubai de la Monuc a confirmé que la visite de la délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies à Kinshasa est reportée à une date ultérieure. En effet, prévue du 17 au 19 avril dernier, cette rencontre a été renvoyée à cause de la perturbation du trafic aérien en Europe suite à l’éruption du volcan Eyjafjallajokull en Islande, le 14 avril dernier. Une nouvelle date sera reprogrammée après concertation avec les autorités congolaises. 

Pour sa part, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Alan Doss, est depuis hier mercredi 21 avril 2010 à Mbandaka pour soutenir le personnel de la Monuc qui a perdu 3 hommes au moment où ses installations à l’aéroport ont aussi été pillées. Toutefois, 4 jours auparavant, soit le 17 avril dernier, le patron de la Monuc a rencontré plus de 20 représentants des organisations de la Société civile venant des provinces de la RDC. A l’ordre du jour, souligne-t-on, le retrait de la Monuc, la protection des populations civiles, plus spécialement les violences contre les femmes, la lutte contre les rebelles ougandais de la LRA et les hutus rwandais des FDLR.

Au chapitre de la conservation de la nature, conformément à l’annonce du soutien déclaré par Alan Doss le mois dernier à l’occasion de la remise du prix Alexander Abraham, une opération de transfert de bébés gorilles orphelins vers un sanctuaire dans le Nord Kivu aura lieu le 27 avril prochain. Ces gorilles sont aujourd’hui menacés d’extinction.  

Tshieke Bukasa/ Rodrigue Noti & Marianne Feti ( stagiaires Ifasic)

 

LEAVE A REPLY

*