Les Kuluna « Equipe nationale » aux arrêts

0
34

 

Réunis au sein d’une écurie dénommée « Equipe nationale » en raison de leur appartenance à plusieurs communes de Kinshasa, des « Kuluna » s’étaient taillés la réputation de voler, piller, extorquer, violer, agresser de paisibles citoyens à Ngaba, Makala et Lemba. Leurs actes paraissent impunis. Malheureusement pour eux, ils se sont trompés d’adresse le week-end dernier.
 
En effet, ces délinquants ont eu le culot de traquer le bourgmestre de la commune de Ngaba, Mukwafa Mabunda, dans la nuit de dimanche à lundi, vers minuit, alors qu’il rentrait chez lui, après une journée de travail fort chargée.
 Accompagné d’un ses gardes du corps, il était loin de se douter qu’il serait la cible d’un groupe de 7 inciviques. Armés de machettes, couteaux, marteaux et autres armes blanches, ils ont neutralisé le policer chargé de la sécurité de l’autorité municipale, après l’avoir copieusement tabassé et blessé grièvement. Peu après, ils se sont attaqués au bourgmestre Mukwafa qu’ils ont dépouillé de tout ce qu’il avait sur lui, avant de disparaître avec la complicité de la nuit.
La victime a rapidement alerté la police communale, qui s’est aussitôt déployée autour du quartier général de l’ « Equipe nationale », connu sous le nom de « Kahemba ». Surpris dans un profond sommeil vers 3 heures du matin, sous l’effet de la drogue et de l’alcool, ces « Kuluna » ont été cueillis comme des mouches et acheminés au Commissariat de la commune de Ngaba.
Mais, sur leur passage, la population courroucée les a sérieusement molestés. Après avoir été verbalisé, par l’OPJ de permanence, ils ont été transférés lundi matin au Parquet près le Tribunal de Grande Instance de Matete. Le vœu du bourgmestre et de la population de Ngaba est que ces criminels, membres de la tristement célèbre « Equipe nationale » soient cette fois-ci mis définitivement hors d’état de nuire.
 
Jacques Kashala (stg/Ifasic)

LEAVE A REPLY

*