Les fondamentaux de Mahikari expliqués aux kinois

11
1622

Le public venu nombreux le samedi 24 juillet 2010 au studio Mama Angebi de la RTNC assister à la conférence publique  animée par Ody Marc Duclos,  vice président de Sûkyô Mahikari ,  pour les régions Afrique et Europe, est rentré satisfait.

Le Japonais Kotama Okada, industriel prospère peu avant la seconde guerre mondiale, tombé en faillite plus tard, avait fondé le Sûkyô Mahikari en 1959. Cette organisation spirituelle est implantée en RDC depuis trois décennies, a-t-on appris au terme de la projection d’un documentaire. Mais aussi en parcourant les photos étalées juste avant l’entrée du studio Mama Angebi.

On retiendra de l’exposé du Martiniquais Ody Marc Duclos  que Kotama avait reçu de notre Créateur  les principes divins. Pour les adeptes de Kotama Okada, les gens doivent dépasser les barrières raciales. Et  s’efforcer de poursuivre une révolution spirituelle.

Les enseignements  leur permettent de mieux s’épanouir sur les plans physique, spirituel et moral. En outre, ils ont la possibilité de se faire une meilleure idée de l’origine de l’humanité, et de la terre.  

            Dans le domaine médical, ils ne cherchent pas la guérison, mais veulent déterminer les causes des maladies. On peut éliminer ces causes par la purification.

            Dans chaque être humain, on distingue le corps physique, astral et spirituel. Le corps spirituel est la partie la plus importante. 80% des problèmes des hommes ont des origines spirituelles. Hélas, invisibles à l’œil nu. La vie des hommes est influencée par des esprits invisibles. Lesquels esprits les poussent à agir mal.

Transmettre et recevoir la lumière de Dieu sont les fondements de Sûkyô Mahikari.

            Tous les phénomènes de l’univers sont liés à l’évolution du programme divin. 

Un passé sans problème 

            Ody Marc Duclos s’est appesanti ensuite sur la genèse de l’humanité ( apparition des oiseaux, animaux, archanges, hommes). Dans les temps les plus anciens, les hommes vivaient en harmonie avec la nature. Il n’y avait pas de problèmes entre eux.  Ils vénéraient leurs ancêtres. Plus tard, Dieu a mis en eux le désir. C’est ainsi que les plus forts d’entre eux ont commencé à conquérir de nouvelles terres, à dominer et massacrer les plus faibles.

            Dieu a envoyé alors des sages et prophètes pour faire entendre raison aux hommes. Ces personnages  d’exception ont pour noms : Zoroastre en Perse, Bouddha en Inde, Confucius en Chine, Mahomet en Arabie, Jésus Christ, Saint François d’Assise etc. Dieu a utilisé les religions pour refreiner certaines ardeurs de l’homme.

             La seconde moitié du 18 ème siècle est considérée comme une ère industrielle.  Notre détermination à produire toujours davantage  a eu comme conséquence : la pollution, la dégradation de l’environnement…. Les  vibrations négatives sont parfois  le résultat des hommes morts de manière injuste.

            Le monde est enveloppé des vibrations impures. Dieu attend des hommes qu’ils fassent de réels efforts pour s’améliorer. 

Répliques 

            Les élites noires et occidentales s’intéressent souvent aux sciences ésotériques. Les blancs , forts de ces « nouvelles » connaissances, en ont profité pour développer l’Occident. Pourquoi les élites noires s’en servent pour faire reculer l’Afrique ?

Vous aviez moins parlé de Jésus Christ ou encore de la Trinité. Cela a –t-il été dessein ?

Pourquoi n’avez-vous pas parlé des prophètes noirs ?

 Comment expliquer que vous cachez soigneusement vos médaillons ?

Reprenant la parole, pour répondre aux préoccupations de ses auditeurs,  l’orateur du jour a dit que ses ancêtres sont du Bénin.  Dans l’imagerie populaire, il est clair que les africains vivent en permanence  avec le monde invisible. Ils en profitent souvent pour nuire à leurs semblables. Seul le changement des mentalités peut contribuer au développement de l’Afrique.

            Moise a vécu en Egypte et donc en Afrique. Cela constitue la preuve qu’il a parlé du continent noir.

            Par ailleurs, certaines vérités véhiculées auprès des croyants sont l’œuvre des hommes. Elles ont été instituées lors des conciles de Constantinople et de Nicée. La réincarnation a été supprimée du vocabulaire des chrétiens catholiques au terme d’un de ces conciles.

 Jean- Pierre Nkutu

11 COMMENTS

LEAVE A REPLY

*