Les «Femmes de l’UDPS» prêtes pour le Stade Tata Raphaël

0
116
Le président national de l’UDPS, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, a parrainé le samedi 26 mars 2011, à la Permanence de l’Udps dans la commune de Limete,  la célébration de la Journée Internationale de la Femme (JIF) au niveau de son parti. Cette manifestation haute en couleur a été marquée par la sortie officielle de la « Ligue des Femmes de l’Udps » que dirige sa présidente, Mme Alpha Denise  Lupetu T. Cette ligue s’assigne pour missions de recruter, encadrer, former et mobiliser ses membres ; de défendre et faire progresser les droits de la femme contre toutes les formes de discrimination et de violence et s’assurer que la  femme joue un rôle effectif dans la vie du Parti. Devant la détermination affichée par l’ensemble des Femmes de son parti, le Président national n’est pas resté insensible. Il l’a fait savoir en s’exprimant en lingala et en constatant la réussite de cette grande mobilisation. C’est justement cette mobilisation qui l’a conduit à venir présider cette manifestation. Il a demandé à toutes les Femmes et aux hommes qui ont contribué à l’atteinte d’une telle réussite, de se surpasser pour le « Meeting du 24 avril 2011, au Stade Tata Raphaël ». Pour lui, la mobilisation de samedi ne devait être qu’un commencement du déferlement des Congolais qui envahiront cet amphithéâtre. 
          Cela, explique-t-il, permettra à tous ceux qui ne sont pas de notre parti et aux tenants du pouvoir en place de savoir que l’Udps reste ce parti-là qui sauvera notre pays. S’exprimant toujours en lingala, le Président national de l’Udps a évoqué avec émotion son séjour pour raisons sanitaires en Europe : « là, a-t-il dit, j’étais constamment à côté de la mort ; et si je suis là devant vous, c’est la volonté de Dieu tout puissant et miséricordieux qui me conduit dans toutes ces épreuves. C’est pour cela que l’Udps va  et doit vaincre ». Pour cette raison, il a hautement apprécié la Bible, un cadeau de circonstance que venait de lui remettre quelques instants auparavant et au nom de toutes les femmes membres de la Ligue des femmes de l’Udps, Mme Alpha Denise Lupetu. Il reste plus que jamais convaincu que c’est l’Eternel Dieu qui conduit la barque de son parti et il a sollicité sa protection aussi bien physique, morale et que spirituelle comme il l’avait fait avec Moïse.
Véritable combat de la Ligue : améliorer l’alphabétisation des femmes et leur procurer des meilleures conditions sociales et économiques 
          Se mettant dans le contexte du « Mois de la Femme et de la Journée Internationale de la Femme », il a adressé des félicitations à toutes les Congolaises, d’où qu’elles soient et particulièrement aux combattantes de l’Udps qui ne cessent de se sacrifier pour l’avancement du Parti, sur le même pied d’égalité que les hommes. A ce sujet, il a rappelé qu’au sein de son parti, la Femme a toujours été mise sur le même pied d’égalité que l’Homme dès la création du parti en 1982. Cela est pour lui d’ailleurs très logique parce que l’Udps est un parti acquis à la démocratie, où la critique constructive, le débat démocratique et citoyen sont et doivent rester toléré. Il a invité tous les membres de l’Udps à dénoncer ce qui ne cadre pas avec les valeurs démocratiques et citoyens défendues par le Parti. 
          Auparavant, la Présidente de la Ligue des femmes de l’Udps avait présenté cette nouvelle organisation qui avait choisi ce jour pour sa sortie officielle. Cette ligue se veut une véritable dynamique des forces vives de la Nation, conjuguées au féminin, et résolues d’accompagner  l’Udps dans sa lutte pour  la conquête du pouvoir et asseoir dans ce pays, un mode de  gestion conforme aux standards internationaux admis. A ce sujet, elle a promis au Président du parti que les femmes feront une mobilisation tous azimuts au meeting du 24 avril 2011. En outre, Mme Lupetu pense que réduire la célébration de la Journée Internationale de la Femme au port des pagnes et à l’organisation des fêtes n’est rien d’autre qu’une caricature de la  femme et une réduction de la valeur de sa lutte historique. La Ligue des femmes de l’Udps agira différemment en mettant, entre autres actions valorisantes, une lutte sans merci pour exiger l’augmentation du niveau d’alphabétisation de la femme ; en exigeant une parité réelle. Car elle se dit convaincue que les compétences féminines foisonnent dans le pays. En outre une solide éducation politique aidera aussi les femmes à analyser les événements autour d’elles. 
          Pour terminer, la présidente de la Ligue a demandé à Mme Marthe Tshisekedi de se lever pour recevoir l’accueil du public. C’est ainsi que Maman Marthe apprendra qu’elle a été choisie comme « Epouse et femme modèle » par les femmes du parti ; cela grâce à sa fidélité à son mari et grâce également à son engagement dans le combat du Parti.. En réponse, Mme Tshisekedi a remercié ses consoeurs du parti pour ce choix. Elle a demandé à Dieu l’énergie nécessaire pour visiter et encourager les femmes de différentes fédérations de l’Udps. A la fin de cette manifestation, E. Tshisekedi et son épouse ont visité l’exposition des produits culinaires, artistiques et d’usage courant, fruits du labeur des femmes, organisée au sein même de la  permanence de ce parti politique.
RSK

LEAVE A REPLY

*